Forces canadiennes: le nombre de suicides a augmenté en 2011

PC  |  Par Publication: 30/04/2012 21:22 Mis à jour: 2/05/2012 10:25

OTTAWA - Le nombre de suicides dans les Forces canadiennes a augmenté l'an dernier alors que des milliers de soldats sont revenus au bercail après avoir été déployés en Afghanistan.

Le ministère de la Défense a révélé que 20 militaires s'étaient enlevé la vie en 2011, soit 19 hommes et une femme, contre 12 l'année précédente.

Selon le ministère, rien ne prouve que ces statistiques indiquent le début d'une tendance à la hausse. Dans un communiqué publié sur son site, il a précisé que le taux de suicide du personnel militaire en service était moins élevé que celui de la population en général.

Les chiffres fournis par l'armée montrent que 187 soldats se sont suicidés depuis 1996, soit plus que le nombre de militaires tués durant les 10 années de guerre en sol afghan. Sur les 158 morts survenues là-bas, trois seraient des suicides.

La mission de combat du Canada à Kandahar s'est terminée l'été passé, même si plusieurs soldats canadiens sont demeurés sur les lieux afin de former les forces afghanes.

Une récente étude parlementaire estime qu'environ 3000 soldats ayant servi en Afghanistan risquaient de souffrir d'une forme grave de stress post-traumatique et que 6500 pourraient avoir des problèmes de santé mentale.

Les risques de suicide liés à ce type de maladies sont très importants, note l'étude. Et si le taux de suicide est moins élevé chez les soldats en service que chez les civils, une autre étude effectuée par l'armée indique que les ex-militaires ont plus tendance à s'enlever la vie que le reste de la population.

Depuis 2009, les Forces canadiennes ont amélioré leurs programmes de dépistage et de prévention en matière de santé mentale et les soldats qui reviennent au pays doivent participer à des réunions en compagnie de spécialistes.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Geoffrey Dirat  |