TÉLUQ, l'université à distance de l'UQÀM, sous enquête

radiocanada.ca  |  Publication: 29/04/2012 10:05 Mis à jour: 29/04/2012 10:05

Teluq
TELUQ

Radio-Canada a appris que l'Université du Québec a ouvert une enquête sur des allégations d'honoraires gonflés et de collusion dans le projet de construction des nouveaux locaux de la TÉLUQ à Montréal.

La TÉLUQ, qui fait de la formation universitaire à distance, s'apprêtait à approuver des contrats pour architectes et ingénieurs qui dépassaient de plus de 400 000 dollars les honoraires auxquels ils avaient droit.

« C'est à peu près 433 000 dollars de dépassement de coûts pour les honoraires d'architectes et ingénieurs », explique Denis Robichaud, professeur en économie et gestion à TÉLUQ.


Denis Robichaud a épluché les documents soumis au conseil d'administration de TÉLUQ pour la construction de ses nouveaux locaux à Montréal, un projet de près de cinq millions de dollars.

Pour les travaux, selon les règles du Conseil du trésor, les honoraires des firmes d'architectes et d'ingénieurs auraient dû s'élever à 294 650 dollars, au lieu des 477 880 prévus aux contrats de la TÉLUQ, soit un excédent de 183 200 dollars.

En plus de ce montant, Denis Robichaud a identifié une somme de plus de 251 073 dollars à laquelle les firmes n'auraient pas droit, ce qui porterait à 434 303 dollars les honoraires excédentaires soumis au conseil d'administration.

Le directeur général de TÉLUQ, Raymond Duchesne, reconnaît qu'il y a eu erreur et a demandé une enquête à un auditeur externe « pour être certain que tout s'était passé selon les règles prévues et qu'il n'y avait aucune collusion et rien qui pourrait jeter une ombre sur le processus ».

Denis Robichaud a aussi découvert des liens entre trois des quatre membres du comité de sélection et une haute dirigeante de la firme d'architectes choisie pour le projet.

La direction de TÉLUQ était au courant de ces liens et ne s'en est pas inquiétée. Raymond Duchesne croit que le vérificateur trouvera qu'il s'agit d'erreurs de bonne foi.

En plus d'ordonner une enquête, la direction de la TÉLUQ a aussi décidé de reprendre à zéro tout le processus, incluant le choix des firmes d'architectes et d'ingénieurs chargées de cette construction.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Julie Marcil  |