Huffpost Canada Quebec qc

La CLASSE rejette l'offre du gouvernement

Publication: Mis à jour:
Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de la CLASSE
Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de la CLASSE

La CLASSE rejette à l'unanimité l'offre du gouvernement

C'est ce qu'a annoncé la coalition sur son compte Twitter officiel.

La veille, son porte-parole, Gabriel Nadeau-Dubois, avait déjà prévu un rejet « massif » des propositions de Québec, tant de la CLASSE que des autres associations étudiantes.

Une centaine de délégués de la CLASSE sont réunis en congrès à l'Université Laval depuis vendredi. Ils ont discuté des dernières offres du gouvernement Charest.

Québec propose notamment une augmentation des droits de scolarité de 255 $ par année sur sept ans plutôt que 325 $ par année sur cinq. Le gouvernement suggère également d'investir davantage dans le régime de prêts et bourses.

Une manifestation organisée par la CLASSE est prévue à Québec ce midi.

Plus de détails à suivre.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

La manif du 27 avril à Montréal
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

ASSÉ » Accueil

Bloquons la hausse

Grève étudiante québécoise de 2012 - Wikipédia

Grève étudiante : Charest intransigeant | Grands Titres | Radio ...

greve2012 | La référence sur la grève étudiante

Coalition large de l'ASSÉ (CLASSE) | Grève étudiante : « Une ...

Grève étudiante - La CLASSE condamne la violence

La FECQ aimerait que la CLASSE dénonce la violence | Grève ...

Grève étudiante : la CLASSE ne veut pas être isolée | Grands Titres ...

Grève étudiante - La CLASSE condamne la violence délibérée dans ...

Grève étudiante: des milliers de manifestants dans les rues de ...

Grève étudiante : Charest imperturbable

Grève étudiante

Etudiants québécois en grève : Indignés mais pas seulement…

Grève étudiante - Le rejet des offres du gouvernement se manifeste

Grève étudiante: les policiers utilisent un prétexte bidon pour ...

Grève étudiante : la FECQ, la FEUQ et la CLASSE rejettent les ...

La CLASSE pourrait couper l'herbe sous les pieds du gouvernement

La tension monte au Québec, théâtre d'une grève étudiante historique