JO-2012 - Les femmes voilées doivent participer, selon un cadre de la Fifa

AFPQC  |  Par Publication: 29/04/2012 06:33 Mis à jour: 29/04/2012 11:22

Le prince Ali de Jordanie, vice-président de la Fifa pour l'Asie, a affirmé à l'AFP que les athlètes qui portaient le voile islamique devaient participer aux jeux Olympiques de Londres, alors que le débat sur le port du hijab agite le monde du football.

"Je pense que le hijab ne doit pas empêcher la participation des femmes musulmanes aux jeux Olympiques (...). Les Jeux seront une grande opportunité pour les femmes arabes et musulmanes de montrer leurs capacités", a déclaré dans un entretien à l'AFP le prince Ali, demi-frère du roi Abdallah II.

En mars, l'International Football Association Board (Ifab), l'organe garant des lois du foot, a levé l'interdiction faite aux femmes voilées de participer à un match, mais cette décision doit encore être ratifiée en juillet.

Jusqu'à présent, les autorités du football, dont la Fifa, interdisaient le port du hijab en invoquant des risques de blessures au cou ou à la tête pour les joueuses.

"La sécurité est évidemment importante mais jusqu'à présent, aucune blessure liée au port du voile sur le terrain n'a été signalée", a assuré le prince Ali, évoquant les voiles adaptés aux footballeuses.

"Nous devons tous garantir que l'ensemble des femmes qui portent le voile puissent pratiquer le sport qu'elles aiment. Le football est un sport pour tous", a-t-il insisté.

En 2011, l'interdiction du voile avait contraint l'équipe féminine d'Iran à se retirer des éliminatoires pour les jeux Olympiques et trois Jordaniennes à quitter leur sélection.

L'ONU a exhorté la Fifa à autoriser le porter d'un voile sécurisé pendant les compétitions.

mqh-akh/jt/fc/jde

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Julie Marcil  |