Huffpost Canada Quebec qc

Le journaliste Rachid Nini, emprisonné pour ses écrits, est libéré au Maroc

Publication: Mis à jour:
RACHID NINI
Manifestation de libération pour Rachid Nini | AP

RABAT, Maroc - Rachid Nini, un rédacteur en chef marocain reconnu coupable et emprisonné pour ses écrits en vertu du code pénal, a été libéré samedi après avoir passé un an derrière les barreaux.

Celui qui écrivait dans le quotidien le plus populaire du pays, le al-Massae, a été condamné pour avoir «tenté de discréditer et d'influencer la cour en publiant des informations sur des crimes qui n'ont pas été prouvés». Les accusations s'appuient sur les textes mordants que M. Nini écrivait et qui s'attaquaient aux membres les plus puissants de la société.

M. Nini a dénoncé son emprisonnement et sa condamnation en vertu du code pénal et dit espérer le dernier journaliste à subir un procès en vertu de ce code. Il a également remercié le Mouvement du 20 février pour le soutien qu'il lui a démontré et ce, même si le journaliste avait déjà formulé des commentaires négatifs à l'endroit de ce groupe pro-démocratie.

Le procès et la condamnation de M. Nini, en juin dernier, avaient soulevé la colère des journalistes marocains puisqu'ils s'étaient appuyés sur le code criminel, et non la loi des médias, qui ne permet pas l'emprisonnement des journalistes. Pour plusieurs, il s'agissait d'une attaque à la liberté d'expression.

Dans son rapport de 2010, le Comité pour la protection des journalistes, un organisme sans but lucratif qui fait la promotion de la liberté de presse, fait état d'une augmentation du harcèlement vis-à-vis les médias locaux au Maroc. Le comité y présente une série d'actions en justice intentées contre des journalistes et des journaux qui publient des informations ou des opinions auxquelles le gouvernement s'oppose. Il est également indiqué que les médias ont été victimes de boycotts publicitaires endossés par le gouvernement.

Deux hebdomadaires ont été contraints de fermer en 2010, tandis qu'un important quotidien a dû se transformer en site d'information en ligne.

Sur le web

Rachid Niny - Wikipédia

Lettre de supplication de Rachid Nini au Roi Mohammed VI? « Ibn ...

Il faut libérer le journaliste marocain Rachid Nini | Amnesty ...

1 an de prison pour Rachid Nini : l'échec de toute une époque.

Rachid Niny libre : « J'espère que je serai le dernier journaliste ...

Maroc : Rachid Nini sera libre samedi

Le Journaliste marocain Rachid Nini libéré

Maroc : AlMassae danse à quelques jours de la libération de Rachid ...