Le dalaï-lama félicite Stephen Harper pour son respect des droits humains

PC  |  Par Publication: 28/04/2012 15:05 Mis à jour: 28/04/2012 18:26

OTTAWA - Le dalaï-lama a félicité le premier ministre Stephen Harper pour sa capacité à développer des liens économiques avec la Chine tout en respectant les droits humains.

«Je considère qu'il a très bien fait les choses», a déclaré le bouddhiste de 76 ans lors d'une conférence de presse qui a suivi sa rencontre avec le premier ministre canadien vendredi.

«M. Harper a conservé une relation de proximité avec la Chine tout en maintenant sa position à propos des idéaux démocratiques. Il se tient droit, c'est très bien.»

Le dalaï-lama a rencontré M. Harper à Ottawa, où il s'est rendu pour participer à un congrès international de parlementaires à propos du Tibet. Le leader tibétain est demeuré discret à propos des discussions qu'ont eu les deux hommes. Il a toutefois lancé, à la blague, que personne n'avait dominé la conversation.

«Lorsque j'ouvre la bouche, c'est habituellement pour dire une longue phrase», a-t-il dit en riant.

En 2007, une rencontre entre le premier ministre canadien et le dalaï-lama avait irrité la Chine, qui considère que ce dernier est un dangereux séparatiste.

Au cours des dernières années, M. Harper a dû se rendre en Chine deux fois afin de renforcer les liens économiques avec cette superpuissance économique en pleine expansion.

La rencontre entre le dalaï-lama a été discrète et elle a eu lieu en privé, dans le bureau de M. Harper. Le bureau du premier ministre s'est fait avare de commentaires et a attendu à vendredi pour publier une photo des deux hommes.

Dans le cadre d'une présentation organisée par la communauté canado-tibétaine samedi, le dalaï-lama a reconnu que la situation était délicate et que la rencontre pourrait «gêner» les ambitions du Canada pour accroître les liens commerciaux avec la Chine.

«Il a eu le courage de me rencontrer, et je l'apprécie», a déclaré le leader tibétain.

Le dalaï-lama a fui son pays en 1959, neuf ans après que la Chine eut envahi le Tibet.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Geoffrey Dirat  |