Anders Breivik: 40 000 Norvégiens chantent la comptine qu'il déteste (PHOTOS/VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
OSLO
40 000 personnes se sont rassemblées à Oslo le 26 avril 2012 | AFP

En lançant un appel via Facebook, Lill Hjoennevaag n'espérait pas réunir autant de monde jeudi 26 avril, sur une place d'Oslo proche du tribunal ou est actuellement jugé Anders Breivik.

Cette citoyenne norvégienne, qui pensait que seulement 5000 personnes seraient présentes -après s'être inscrites à l'évènement sur le réseau social-, en a finalement convaincu huit fois plus.

Le but de ce rendez-vous? Faire chanter à la foule le morceau le plus détesté par Breivik, "Barn av Regnbuen" ("Les enfants de l'arc-en-ciel").

Le tueur norvégien avait affirmé vendredi que l'interprète de cette chanson, Lillebjoern Nilsen, était "un très bon exemple de (personnage) marxiste" ayant infiltré les milieux culturels et que son morceau était un texte-type servant au "lavage de cerveau des écoliers norvégiens".

A l'heure du déjeuner jeudi, 40 000 Norvégiens -enfants, parents, personnes âgées- se sont donc fait un plaisir de reprendre le morceau entonné par l'artiste lui-même à la guitare.


"La chanson n'a jamais été aussi belle", a déclaré Lill Hjoennevaag, l'une des deux l'instigatrices de cette initiative 2.0. "J'ai senti qu'on piétinait une chanson avec laquelle j'ai grandi et que je chante à mon enfant", a-t-elle ajouté, alors que des rassemblements similaires se sont déroulés dans d'autres villes du pays.

Cette adaptation de "My rainbow race" de l'Américain Pete Seeger est très populaire en Norvège. "Ensemble, nous allons vivre, chaque frère et chaque soeur, petits enfants de l'arc-en-ciel et d'une terre fertile", dit notamment le refrain.

Le procès continue, les blessés témoignent

À peu près au même moment, Anders Breivik, pour son neuvième jour de procès, écoutait, sans émotion apparente, les témoignages très forts de personnes ayant survécu à l'attentat dans le quartier des ministères.

Une jeune femme de 24 ans raconte comment on l'a retrouvée après l'explosion de la voiture piégée, projetée en dehors de la tour abritant les bureaux du Premier ministre.

LIRE AUSSI:
"Anders Breivik m'a épargné et maintenant je sais pourquoi"

Une autre jeune femme, très grièvement blessée, a expliqué avoir subi d'importantes pertes de mémoire et ne se rappelle quasiment plus rien de ses trois dernières années d'études politiques.

Un médecin a également détaillé les atroces blessures subies par sa fille, passée seulement "à quelques millimètres de la mort" et surnommée "la miraculée" par les secouristes.

Découvrez en photos ce rassemblement géant à Oslo dans le diaporama en bas d'article

40.000 personnes à Oslo
sur
Partager
Tweeter
Partager
fermer
Image affichée

Lire aussi:
Au 6e jour de son procès, Breivik s'excuse en partie auprès des familles

Sur le web

Des milliers de Norvégiens entonnent une chanson contre le tueur Anders ...

40'000 Norvégiens interprètent en choeur la chanson haïe de Breivik

Oslo : 40.000 personnes chantent pour défier Breivik