Frais de scolarité: manifestation monstre à Montréal

Le Huffington Post Québec  |  Publication: 25/04/2012 22:03 Mis à jour: 25/04/2012 23:14

Carre Rouge

Partis de la place Émile-Gamelin, où ils s’étaient rassemblés à partir de 20h30, les manifestants ont atteint le centre-ville de Montréal en parcourant la rue Sainte-Catherine en direction est, avant que le SPVM ne déclare la manifestation illégale vers 22h20.

L'escouade anti-émeutes est ensuite intervenue à l'intersection des rues Stanley et Sainte-Catherine afin de disperser les manifestants à l'aide de gaz irritants et de bombes assourdissantes. Des affrontements ont alors eu lieu entre les policiers et une poignée de manifestants.

Jusque-là, il n’y avait pas eu de grabuges. Le SPVM avait signalé que des voitures ont été éclaboussées de peinture rouge. Des feux d’artifice avaient également été lancés.

Les patrouilleurs de La Presse ont indiqué que la porte d'une succursale de la Banque Royale avait été fracassée à l’angle des rues Sherbrooke et Peel. Sur Twitter, des manifestants ont signalé que les vitres d’une succursale de la TD ont été brisées.

Les journalistes de LCN auraient eux aperçu des casseurs membres du Black Block parmi la foule.

Selon les différentes estimations fournies par les journalistes sur place, la manifestation aurait rassemblé de 10 000 à 12 000 personnes. Elles ont déambulé pacifiquement dans les rues de Montréal.

Certains chantent, d’autres reprennent en chœur les slogans : “Charest démissionne" et "Beauchamp sacre ton camp".
Une forte présence policière encadre le cortège.

Cette manifestation fait suite à la décision de la ministre de l’Éducation Line Beauchamp d’exclure la CLASSE des négociations en cours entre les représentants des étudiants et le gouvernement.

Suivre Le HuffPost Québec