Le gouvernement de l''Ontario va taxer les "super-riches"

Publication: Mis à jour:
La chef du NPD de l'Ontario, Andrea Horwath
La chef du NPD de l'Ontario, Andrea Horwath

La province de l'Ontario a annoncé mardi l'imposition d'une taxe de 2% sur les "super-riches", les contribuables dont les revenus annuels dépassent 500.000 dollars canadiens (autant en dollars américains).

L'introduction de cette taxe est une concession que le gouvernement libéral de la province, minoritaire à l'assemblée législative de Toronto, a dû faire à l'opposition social-démocrate pour assurer l'adoption de son budget.

Les libéraux ont été reconduits au pouvoir l'an dernier sur la promesse de ne pas augmenter les impôts. Une défaite sur le vote du budget aurait cependant entraîné la chute du gouvernement et le déclenchement d'élections législatives anticipées.

Le budget finalement approuvé prévoit également la suppression du déficit budgétaire de la province, qui atteint actuellement 15,3 milliards de dollars (2,4% du PIB), d'ici 2017-2018.

"Ils voulaient une taxe sur les riches; je voulais éliminer notre déficit le plus rapidement possible", a déclaré le Premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, à la presse.

La nouvelle taxe doit rapporter environ 470 millions de dollars de recettes supplémentaires à la province à partir de l'an prochain, qui seront entièrement consacrées à la réduction du déficit. La taxe doit être supprimée dès le retour à l'équilibre des finances de la province.

Elle affectera environ 23.000 Ontariens qui paieront environ 19.000 dollars de plus en acquittant leur impôt sur le revenu. L'Ontario compte 13,4 millions d'habitants.

amc-jl/via/sl/mra

Sur le web

Ontario: McGuinty hésite à augmenter l'impôt sur le revenu des mieux nantis

Le NPD présente ses dernières demandes