Huffpost Canada Quebec qc

«Borat» par Sacha Baron Cohen: le Kazakhstan le remercie pour le développement du tourisme (VIDÉOS/PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
«Borat», de la censure aux louanges.
«Borat», de la censure aux louanges.

Le Kazakhstan a remercié lundi le film satirique Borat d'avoir massivement contribué au développement du tourisme dans ce pays d'Asie centrale. Après avoir interdit la diffusion en 2006 de ce long métrage dépeignant le Kazakhstan comme un pays arriéré et barbare, le gouvernement a reconnu l'utilité du personnage.

"Après la sortie de ce film, le nombre de visas accordés par le Kazakhstan a été multiplié par dix", a déclaré le ministre kazakh des Affaires étrangères, Ierjan Kazykhanov, lors d'une session du Parlement, selon les agences locales. "Je suis reconnaissant à Borat de contribuer à attirer des touristes au Kazakhstan."

Sorti sur les écrans en 2006, Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan, un des films préférés de Nicolas Sarkozy met en scène Sacha Baron Cohen dans un road-trip américain filmé caméra au poignet. Le personnage principal interprété par l'acteur britannique avait provoqué la colère des autorités kazakhes qui l'ont d'abord interdit. Borat y parlait de ses sœurs -les meilleures prostituées de la région-, de ses reportages antisémites ou de la richesse en potassium de la nation.


Juste après sa diffusion, le président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, avait cependant estimé qu'il était préférable de rire du film, jugeant que cette comédie servirait au moins à susciter la curiosité concernant son pays. Le film est parfois une épine dans le pied des officiels. Fin mars, le Kazakhstan a déposé un recours auprès du Comité olympique d'Asie (COA) exprimant sa colère après la diffusion de la musique de Borat à la place de l'hymne national lors d'une cérémonie de remise de médailles aux championnats du monde de tir au Koweït.

Mariya Dmitrienko, athlète venue du Kazakhstan, est donc montée sur le podium pour récupérer sa médaille d'or au son de l'hymne parodique créé par Sacha Baron Cohen pour le film. Une version peuplée de répliques cultes: "Tous les autres pays sont gouvernés par des fillettes", "Le Kazakhstan a les prostituées les plus propres de la région." Il arrive aussi que l'hymne national kazakh soit accidentellement remplacé lors d'inaugurations officielles

Borat est toujours interdit de diffusion dans les pays arabes, à l'exception du Liban. Le prochain film de l'acteur, The Dictator, ne devrait pas faire de publicité involontaire. Sacha Baron Cohen y incarne un nouveau personnage, le Général Shabazz Aladeen, croisement entre Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi.


À lire également:

  • Interdit de déguisement aux Oscars

  • Présent sur le tapis rouge
  • Découvrez dans le diaporama ci-dessous les tribulations de Sacha Baron Cohen

    Les tribulations de Sacha Baron Cohen
    sur
    Partager
    Tweeter
    PUBLICITÉ
    Partager
    fermer
    Image affichée

    Sur le web

    Kazakhstan foreign minister thanks 'Borat' for increasing tourism

    Kazakhstan enjoys 'Borat' travel boom

    'Borat' Boosts Tourism in Kazakhstan: Do You Want to Visit?