Harcèlement sexuel à la GRC: le comité parlementaire veut élargir les audiences

CP  |  Par Publication: 23/04/2012 20:43 Mis à jour: 25/04/2012 15:11

OTTAWA - Les libéraux fédéraux veulent offrir aux victimes de harcèlement sexuel au sein de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) une tribune pour ventiler leurs doléances.

La députée libérale Judy Sgro s'est servie de la comparution du Commissaire de la GRC, Bob Paulson, devant le comité parlementaire sur le statut de la femme, lundi, pour déposer une motion qui, si elle est adoptée, permettrait plus de témoins et d'audiences sur les allégations ayant secoué la force policière.

La décision de donner suite ou non à cette procédure a été repoussée jusqu'à mercredi.

Mme Sgro a déclaré que cette invitation à parler serait lancée à toutes les femmes s'estimant victimes de harcèlement, et pas seulement à celles qui ont entrepris des démarches judiciaires avec le recours collectif du mois dernier.

La députée libérale estime qu'il est crucial que le comité parlementaire offre la possibilité à ces femmes — et ce sans confrontation aucune —, de s'adresser aux membres du comité pour leur parler de ce genre de problèmes.

Des allégations de pratiques répandues de harcèlement sexuel ont éclaboussé, en novembre dernier, la GRC.

La caporale Catherine Galliford, qui a intégré les rangs de la GRC il y a 20 ans, a lancé la controverse en parlant publiquement d'allégations d'inconduite sexuelle et d'agression par d'anciens collègues masculins.

L'affaire a entraîné l'ouverture d'une enquête par la Commission des plaintes du public contre la GRC, qui a demandé aux Canadiens d'exprimer leurs impressions sur la gestion qu'ont fait les policiers de ces allégations.

Elle tente ainsi de déterminer si la GRC s'est conformée aux lois et aux politiques en enquêtant sur les revendications de harcèlement sexuel en milieu de travail. Les directives actuelles sur la marche à suivre dans de tels cas sont également en cours d'évaluation, afin de trancher sur leur pertinence.

Le commissaire Paulson a énuméré et défendu les mesures adoptées pour changer la culture de travail soutenu, lors de son passage en comité parlementaire, lundi.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Geoffrey Dirat  |