Manipulations, une soirée qui ensorcelle les sens (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
La Fondation du Musée d’art contemporain de Montréal a tenu sa soirée Les Printemps du Mac, sous le thème Manipulations. (MarieHD artiste photographe)
La Fondation du Musée d’art contemporain de Montréal a tenu sa soirée Les Printemps du Mac, sous le thème Manipulations. (MarieHD artiste photographe)

Pour une sixième année consécutive, la Fondation du Musée d’art contemporain de Montréal a tenu sa soirée Les Printemps du Mac, sous le thème Manipulations.

Quelque 850 convives, majoritairement des jeunes cadres dynamiques, se sont laissés entraîner par l’atmosphère festive de l’événement, qui à priori laisse les invités dans le doute… Les organisateurs ne divulguent que très peu d’informations aux invités afin de mieux laisser le mystère et la frénésie planer, puis s’installer sur place ! Il s’agit là du modèle parfait de soirée où l’on est persuadé que l’on aura du bon temps, sans trop avoir idée de ce à quoi nous devrions nous attendre. Une chose est certaine, on sait que lorsque l’on y mettra le pied, on se sentira comme dans Cendrillon et que du coup, on ne voudra plus filer aux douze coups de minuit.

Une soirée qui englobe toute sensation

L’événement, présenté comme un incontournable pour tout amateur de vie urbaine et de culture à Montréal, a visé juste. Durant la soirée, les branchés montréalais avaient l’impression d’être dans un réel tout inclus d’un soir. Tout y était! Excepté le soleil…

Le côté jet set était bien présent; tapis rouge à l’entrée du bâtiment, photographes, photomatons, chacun avait son petit moment devant la caméra! L’effet brut du party se faisait bien sentir lorsque les invités mettaient le pied sur la piste de danse. La meilleure musique les a accompagnés tout au long de la soirée. L’aspect techno était là ; une petite station iPad était à la portée de tous afin que l’on puisse sélectionner parmi une liste de chansons celles que l’on avait envie d’entendre jouer. Finalement, le mystère est resté omniprésent toute la soirée; les invités ont eu droit à de magnifiques surprises, que ce soit une prestation électrisante d’un violoniste ou encore des présentations culinaires qui se multipliaient au fur et à mesure que le temps filait. Une soirée comme celle-ci ne peut qu’être appréciée puisque chacun était traité aux petits oignons. Que ce soit par les maquilleurs pour faire quelques retouches ou donner des conseils beauté, que ce soit par l’originale cuisine servie, les invités ont vécu une surprenante expérience sensorielle.

Expositions présentées

Le titre de l’événement prenait tout son sens lorsque l’on se baladait au travers des expositions. Car oui, en plus de tous les petits éléments croustillants de la soirée mentionnés plus haut, il y avait aussi la possibilité de visiter les trois expositions en cours. Les œuvres de trois grandes femmes remplies de convictions étaient exposées; la sculpteure montréalaise Valérie Blass, l’artiste d’origine égyptienne Ghada Amer, ainsi que Kenyane Wangechi Mutu. Les trois artistes ont su marquer les visiteurs par leur représentation très forte du caractère sexué et hybride des figures humaine et animales. Chacune d’elle avait une démarche artistique très singulière et certaines œuvres étaient particulièrement puissantes, en sens et en images véhiculées.

Caractère non-lucratif…

Cette soirée se voulait un événement bénéfice, un appel aux générations futures et à la relève des arts. L’événement a permis d’amasser un montant total de 165000$ qui sera versé à la Fondation du Musée d’Art contemporain dans le but d’aider les artistes de la relève, tout en poursuivant dans sa visée de faire connaître l’art à un plus jeune public.

UN APERÇU DE LA SOIRÉE EN IMAGES:

Close
Soirée Manipulations au MAC
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée