Saisie de 43 tonnes de haschisch destiné au marché canadien

Publication: Mis à jour:
Plus de 43 tonnes de haschisch destiné au marché canadien, d'une valeur estimée à environ 860 millions de dollars.
Plus de 43 tonnes de haschisch destiné au marché canadien, d'une valeur estimée à environ 860 millions de dollars.

MONTREAL, 18 avr 2012 (AFP) - Plus de 43 tonnes de haschisch destiné au marché canadien, d'une valeur estimée à environ 860 millions de dollars, ont été saisies dans plusieurs pays du monde à la suite d'une longue enquête policière internationale, a annoncé mercredi la police fédérale canadienne.

"Cette quantité de drogue aurait pu alimenter une ville de 10.000 habitants, toutes catégories confondues, d'une dose quotidienne pendant plus de 11 ans", a indiqué la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dans un communiqué.

L'enquête a été amorcée à l'été 2010 à la suite de la découverte de drogue dans des conteneurs provenant d'outre-mer par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), aux ports de Montréal et d'Halifax.
Elle a révélé que l'organisation criminelle impliquée s'approvisionnait en drogue principalement au Pakistan.
La drogue était dissimulée dans des conteneurs, puis transitait par plusieurs ports pour être acheminée vers le Canada par bateau. Certains conteneurs ciblés ont été saisis au Pakistan tandis que les autres ont été interceptés en cours de route, notamment en Italie et en Belgique.

"Plusieurs infractions aux procédures et aux contrôles obligatoires ont été observées, laissant croire aux enquêteurs que des employés occupant diverses fonctions au sein de compagnies oeuvrant au terminal Cast du port de Montréal étaient impliqués dans ce réseau" a précisé la GRC.

Huit habitants de la région de Montréal qui, selon la police, "contrôlaient la logistique entourant le transport et l'entrée de la marchandise illicite au Canada", ont été arrêtés et devront répondre des accusations "de complot, d'importation et de possession en vue de faire le trafic de la résine de cannabis". Un autre Québécois est également recherché.

L'opération internationale a été réalisée avec la collaboration des autorités du Pakistan, de l'Italie, de la Belgique et des États-Unis.

L'enquête a aussi permis aux autorités pakistanaises d'arrêter deux individus, en octobre 2010, qui étaient "à la tête de ce réseau international d'exportation de haschisch vers le Canada".