Huffpost Canada Quebec qc

Rogers abandonne ses clubs vidéo

Publication: Mis à jour:
La disparition des clubs vidéo s'accélère au Canada. Après la fermeture de Blockbuster l'an dernier, le géant Rogers Communications annonce la fermeture de ses dernières boutiques Rogers Plus, qui offraient la location de films et de jeux vidéo. (Photo SRC)
La disparition des clubs vidéo s'accélère au Canada. Après la fermeture de Blockbuster l'an dernier, le géant Rogers Communications annonce la fermeture de ses dernières boutiques Rogers Plus, qui offraient la location de films et de jeux vidéo. (Photo SRC)

Après avoir fermé 40 % de ses clubs vidéo l'an dernier, Rogers annonce que les 90 succursales restantes au Canada abandonneront leurs activités. Les stocks de DVD et de jeux vidéo seront liquidés.

Les succursales offriront dorénavant les services de télécommunication sans fil et de câblodistribution de Rogers.

Il y a moins d'une dizaine d'années, le réseau comptait 460 succursales Rogers Plus dans l'ensemble du pays. L'entreprise observe le déclin de cette division depuis plus de huit ans. L'an dernier, 23 millions de dollars ont été perdus dans l'exploitation de ses clubs vidéo.

Rogers explique que les consommateurs se tournent de plus en plus vers le téléchargement ou l'écoute en continu de films et de séries télé.

Radio-Canada avec La Presse Canadienne