Présidentielle américaine: Obama et Romney au coude-à-coude

AFPQC  |  Par Publication: 18/04/2012 07:54 Mis à jour: 18/04/2012 10:55

Le président démocrate Barack Obama et Mitt Romney, son probable opposant républicain à la présidentielle américaine du 6 novembre, sont au coude à coude, selon un nouveau sondage New York Times/CBS publié mercredi.

Les deux hommes rassemblent chacun 46% des intentions de vote. La cote de Mitt Romney, débarrassé de son adversaire ultraconservateur Rick Santorum depuis la semaine dernière, est en légère hausse par rapport à un autre sondage du mois dernier qui le plaçait à 44%, contre 47% pour Barack Obama.

Mardi, en annonçant officiellement son soutien à Mitt Romney, le chef de la minorité républicaine du Sénat, Mitch McConnell, avait prédit une élection serrée.

"Comme vous l'avez remarqué, le parti (républicain) est en train de s'unifier derrière lui (Mitt Romney). Et je crois que cela va être une élection incroyablement serrée et une bataille acharnée", avait-il dit à la presse.

Un sondage Gallup publié lundi plaçait d'ailleurs Mitt Romney (47%) légèrement en tête devant Barack Obama (45%).

Selon le sondage New York Times/CBS de jeudi, les électeurs républicains sont maintenant 54% à se prononcer pour l'investiture de Mitt Romney, contre 30% seulement en mars.

Deux autres candidats, Newt Gingrich et Ron Paul, sont encore en lice dans la course à l'investiture républicaine mais leurs chances de l'emporter sont quasi-nulles.

Les républicains désigneront formellement leur candidat à la convention nationale du parti fin août à Tampa (Floride, sud-est).

En revanche, même s'il parvient à rivaliser avec Barack Obama en terme d'intentions de vote, M. Romney souffre d'un manque d'enthousiasme de la part de l'électorat conservateur. Seuls 33% des électeurs républicains le soutiennent "de façon enthousiaste", tandis que 40% expriment des "réserves" à son égard, selon l'enquête New York Times/CBS.

Parmi les républicains sceptiques, figurent notamment des conservateurs blancs évangéliques qui constituaient le noyau de l'électorat de l'ancien candidat Rick Santorum.

Le sondage a été réalisé entre les 13 et 17 avril sur un échantillon de 957 adultes à travers les Etats-Unis, dont 852 électeurs inscrits. Il comporte une marge d'erreur de plus ou moins trois points de pourcentage.

emp/eg

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Patrick White  |