Huffpost Canada Quebec qc

La direction du cégep de St-Jean-sur-Richelieu annule la tenue des cours lundi

Publication: Mis à jour:
MANIFESTATION ETUDIANTS
Malgré la volonté de la direction de permettre l’accessibilité et de reprendre les cours, elle a l’obligation d’assurer la sécurité des étudiants et du personnel, de même que la sécurité des lieux. | PC

MONTRÉAL - Les cours ont été annulés pour la journée, lundi, à l'Université du Québec en Outaouais (UQO), à Gatineau, alors qu'un juge se penchait sur l'injonction qui forçait pourtant le retour en classes.

Les cours devaient d'abord reprendre lundi matin en vertu d'une injonction obtenue vendredi par un groupe d'étudiants. Toutefois, au petit matin, des étudiants avaient réussi à pénétrer dans l'établissement pour en bloquer ensuite l'accès. La direction de l'université s'est aussitôt résolue à annuler les cours pour la journée, invoquant des raisons de sécurité.

En après-midi, les avocats de l'UQO ont essuyé un échec dans leur tentative de faire annuler l'injonction de vendredi. La direction de l'école estimait que les risques pour la sécurité des étudiants et du personnel étaient plus grands si l'injonction était maintenue que si le vote de grève était respecté.

Plusieurs dizaines d'étudiants sont restés barricadés à l'intérieur du pavillon Alexandre-Taché pendant toute la journée. Craignant pour la sécurité des étudiants si les policiers tentaient d'intervenir, un groupe d'une vingtaine de professeurs ont formé une chaîne humaine devant l'entrée principale du pavillon.

Une fois la nouvelle du maintien de l'injonction connue, les étudiants barricadés ont tenu un vote et ont décidé de sortir de l'établissement d'eux-mêmes, lorsque la direction leur a demandé de le faire.

Le recteur de l'établissement avait demandé aux forces policières de ne pas intervenir de la journée, tant que l'injonction était plaidée en cour. Ce mot d'ordre allait être revu d'une minute à l'autre lorsque les étudiants ont finalement décidé de sortir. Ils ont été accueillis par les applaudissements de dizaines de partisans à l'extérieur.

Des cégeps finalement fermés

En Montérégie, la direction du cégep Saint-Jean-sur-Richelieu a également annoncé, lundi en début d'après-midi, la fermeture de ses portes au moins jusqu'à vendredi, alors que les étudiants se prononceront sur la poursuite de la grève. Un point de presse devait avoir lieu en fin d'après-midi.

Vendredi dernier, la direction avait annoncé sa décision de reprendre les cours malgré le vote des étudiants, afin de permettre aux collégiens de compléter leur session. Mais dans la nuit de lundi, des étudiants ont érigé un blocus face aux entrées du cégep. En matinée, lundi, la direction a pris la décision d'annuler les cours pour la journée, en raison «d'incidents qui portaient à croire que la reprise des cours serait périlleuse», selon Chantal Denis, directrice générale du cégep.

Au cégep de Valleyfield, les étudiants ont voté en faveur de la reconduction de la grève lundi, malgré le désir de la direction de reprendre les cours. La semaine dernière, la tentative du cégep de provoquer le retour en classes avait été vaine, les étudiants ayant manifesté en masse devant l'établissement, et la direction ayant décidé de fermer ses portes pour des raisons de sécurité.

Sur le web

Des professeurs réclament la démission de Line Beauchamp ...

La direction du CEGEP St-Jean-sur-Richelieu solidaire

Levée des cours au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu : Une autre victoire pour ...

La Fédération des cégeps veut le retour en classe

Grève étudiante : plusieurs activités dimanche

La grève se poursuit jusqu'au 13 au Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu