Congrès de fondation de la CAQ: François Legault présente les propositions

Publication: Mis à jour:
FRANCOIS LEGAULT
François Legault a donné lundi un aperçu des priorités d'un gouvernement caquiste | PC

MONTRÉAL - À quelques jours du congrès de fondation de la Coalition avenir Québec (CAQ), le chef François Legault a donné lundi un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler un gouvernement caquiste.

En conférence de presse à Montréal en compagnie de la présidente du parti, Dominique Anglade, M. Legault a annoncé quels seront les deux axes principaux autour desquels le programme du parti sera défini en prévision des prochaines élections provinciales.

Selon le chef caquiste, il faut d'abord «mettre de l'ordre dans le Québec», autant du point de vue de l'intégrité des politiciens que des services aux citoyens. «Il faut fermer le buffet à volonté pour les petits amis du régime. Ça a assez duré», a-t-il expliqué.

«Et aussi, il faut mettre de l'ordre pour donner de meilleurs services, en particulier aux enfants et aux personnes âgés.»

Puis, selon M. Legault, il faut aussi créer un Québec fort pour être «maître chez nous», ce qui inclut notamment une meilleure intégration des immigrants et un redressement de l'économie. «Une économie de propriétaire, une meilleure intégration des immigrants, et rassembler les Québécois pour retrouver notre rapport de force face à Ottawa», a indiqué le chef Legault.

Une soixantaine de propositions, choisies parmi les 300 soumises et regroupées sous sept thèmes, allant de l'éducation au développement régional en passant par l'immigration, seront débattues par les militants en fin de semaine à Victoriaville.

M. Legault a réitéré lundi que l'éducation sera la «priorité absolue» d'un gouvernement caquiste. La rémunération des enseignants et l'aide pour les enfants aux prises avec des difficultés seront donc des angles importants de son programme. «On reprend nos propositions sur l'autonomie des écoles, sur la revalorisation du rôle d'enseignants. Pourquoi? Pour donner de meilleurs services à nos enfants.»

L'intégrité de la classe politique, la façon pour la province d'investir dans les entreprises, les soins aux aînés, le développement régional et la connaissance du français par les immigrants seront aussi sous la loupe des militants caquistes.

La CAQ aimerait aussi rapatrier certains pouvoirs qui sont actuellement de juridiction fédérale, comme ceux concernant l'immigration et l'évaluation environnementale des grands projets.

La CAQ compte actuellement 29 candidats annoncés, mais espère bien en présenter 125 lorsque seront déclenchées les prochaines élections générales.

Sur le web

La CAQ dévoile des propositions qui vont «faire jaser»

Legault déplore le manque de leadershisp de Jean Charest

La CAQ entend rebondir à Victoriaville

La CAQ mise gros sur son congrès de fondation

Caq Legault

Le test de François Legault