DIVERTISSEMENT

Willem Dafoe dans «The Hunter»: la star a dû manipuler de véritables carcasses de kangourous dans son film

13/04/2012 03:09 EDT | Actualisé 13/06/2012 05:12 EDT

TORONTO - L'acteur Willem Dafoe a dû faire face à la réalité pendant le tournage de son nouveau film, «The Hunter», qui a pris l'affiche vendredi à Montréal, Toronto et Vancouver.

Dans une scène, son personnage de mercenaire tue un kangourou, retire ses organes et les utilise comme appâts dans l'espoir de capturer un tigre de Tasmanie.

Dafoe confie qu'une chasseuse de kangourou lui avait remis deux véritables carcasses pour utiliser dans la scène, tournée en Tasmanie.

Il raconte qu'il a dû manipuler les carcasses très minutieusement, parce que des gaz s'étaient formés à l'intérieur des organes, qui auraient donc pu exploser sur lui à tout moment.

Dafoe affirme avoir réussi la scène, probablement parce qu'il a grandi dans une famille de chirurgiens et qu'il possède une certaine mémoire génétique.

«The Hunter» aborde le débat de la déforestation en Tasmanie. Selon Dafoe, les gens embauchés pour jouer les personnages défendant les deux côtés de la médaille étaient de véritables bûcherons ou des militants.