Pédophilie: 700 plaintes en 2011 contre le clergé catholique américain

Publication: 11/04/2012 12:15 Mis à jour: 11/04/2012 15:25

Quelque 700 personnes, dont 21 actuellement mineures, ont accusé d'abus sexuels en 2011 des membres du clergé catholique des Etats-Unis, indique le neuvième rapport annuel publié par la Conférence américaine des évêques catholiques.

"683 adultes victimes d'abus dans le passé ont rapporté des faits pour la première fois" en 2011, indique le rapport sur l'application de la charte pour la protection des enfants, précisant que "la plupart des allégations lancées aujourd'hui concernent des faits survenus au cours des dernières décennies".

68% concernent des faits survenus entre 1960 et 1984 et la plupart entre 1975 et 1979, ajoute le rapport selon lequel beaucoup des personnes accusées sont mortes, ont été démises de leurs fonctions sacerdotales ou l'avaient été après avoir fait l'objet d'accusations dans les précédents rapports.

21 accusations viennent de personnes actuellement mineures parmi lesquelles sept ont été considérées crédibles par la police et trois se sont avérées fausses, selon l'église.

Ce rapport est basé sur un examen mené par la société d'audit StoneBridge Business Partners des diocèses catholiques que l'église américaine réalise chaque année depuis l'éclatement du scandale des prêtres pédophiles aux Etats-Unis en 2002, lorsque l'archevêque de Boston avait reconnu avoir protégé un prêtre responsable de nombreux abus sexuels.

Les coûts pour l'église, qu'il s'agisse de dédommagements pour les victimes, de frais d'avocats ou de soins pour les accusés, se sont élevés à 109 millions de dollars en 2011 contre 124 millions l'année d'avant.

Même si le rapport souligne que la majorité des accusations concernent un passé lointain, "l'église doit rester vigilante et faire tout son possible pour que ces abus ne se répètent pas", écrit le cardinal Timothy Dolan, président de la conférence.

La publication de ce rapport, daté de mardi, intervient quelques semaines après l'ouverture fin février en Pennsylvanie (est) du tout premier procès d'un évêque ayant couvert des prêtres pédophiles.

Mgr William Lynn, ancien responsable du personnel du diocèse de Philadelphie, est accusé d'avoir dissimulé des cas d'abus sexuels et de n'avoir rien fait pour éloigner au moins deux prêtres de postes les mettant en contact avec des mineurs. Il encourt 14 ans de prison.

ff/sj

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Jean-Philippe Cipriani  |