Huffpost Canada Quebec qc

Charles Aznavour en belle forme lors de son concert à Montréal

Publication: Mis à jour:
Ovation debout pour Monsieur Charles Aznavour avant même qu'il ne chante une seule note hier à la Maison symphonique de Montréal.
Ovation debout pour Monsieur Charles Aznavour avant même qu'il ne chante une seule note hier à la Maison symphonique de Montréal.

Ovation debout pour Monsieur Charles Aznavour avant même qu'il ne chante une seule note hier à la Maison symphonique de Montréal. L'illustre auteur-compositeur est venu chanter ses immortelles et ses nouveautés devant un public qu'il n'a plus à gagner.

Plus de deux heures de spectacle, sans entracte, pour l'artiste qui, faut-il le rappeler, aura bientôt 88 ans. Accompagné de son orchestre de huit musiciens, dont deux choristes, une batterie, des claviers, un ensemble basse-guitares et un pianiste classique, il a entamé sa prestation avec «Je n'ai pas vu le temps passer», puis a poursuivi avec plusieurs de ses dernières compositions. «Avant les anciennes, je vous fais les nouvelles qui deviendront un jour des anciennes.»

L'amour est encore parmi les thèmes de ses nouvelles chansons, mais il n'oublie pas les sujets sociaux, comme ce retour sur Mai 68 («Ce printemps-là») et son regard sur la Shoah («J'ai connu»).

Une chaise trônait au milieu de la scène, pour les moments où il se sentirait un peu fatigué. «De toute façon, je ne crois pas que vous êtes venus pour me voir danser.» Elle n'a pourtant pas servi souvent et Charles Aznavour s'est laissé aller fréquemment à quelques pas de danse, même à la fin de ce généreux spectacle.

Alors qu'on admirait, entre autres choses, sa mémoire, il a avoué avoir recours à un téléprompteur pour lui rafraîchir cette faculté qui oublie de temps en temps un mot. Et joignant le geste à la parole, il s'est penché en avant pour lire devant lui la phrase d'un couplet. À moins que ce ne soit pour nous prouver qu'il est encore capable de s'accroupir comme un jeune homme.

Saupoudré tantôt de rythmes latin, tantôt de musique gitane, de classique ou de flamenco, son répertoire tant attendu a défilé: de «Je m'voyais déjà» à «Non, je n'ai rien n'oublié», en passant par «Il faut savoir» et par l'incontournable «La bohème».

Pas impeccable, toutefois. Quelques fausses notes et un vibrato parfois relâché venaient teinter quelques pièces. Affûblé d'un début de rhume et d'un son de moniteur pas toujours parfait, le grand Aznavour ne l'a pas eu facile. Tellement que le public n'a eu droit qu'à des saluts en guise de rappel. Mais il avait déjà donné beaucoup.

Sur le web

Aznavour l'éternel