Affaire Trayvon Martin: un site mis sur pied pour aider George Zimmerman

Publication: Mis à jour:
SITE GEORGE ZIMMERMAN
George Zimmerman (AP) | Getty Images

SANFORD, États-Unis - L'avocat de George Zimmerman a confirmé, mardi, l'authenticité d'un site Internet mis sur pied pour récolter de l'argent pour le surveillant de quartier volontaire qui a admis avoir tué par balle un adolescent noir non armé en Floride à la fin du mois de février.

Mais quelques heures plus tard, le même avocat et son associé ont annoncé qu'ils avaient renoncé à représenter George Zimmerman parce qu'ils ont perdu tout contact avec lui.

Les avocats Craig Sonner et Hal Uhrig ont déclaré lors d'une conférence de presse à Sanford, en Floride, qu'ils n'avaient pas eu de contact avec leur client depuis dimanche. Ils ont expliqué que contrairement à leurs conseils, George Zimmerman avait contacté la procureure spéciale qui décidera s'il fera face à des accusations.

Le bureau de la procureure Angela Corey n'a pas répondu aux appels l'invitant à commenter l'information. La procureure a annoncé lundi qu'elle ne présenterait pas le dossier à un grand jury, ce qui signifie que toute décision quant à la possible mise en accusation de George Zimmerman ne dépendra que d'elle.

George Zimmerman affirme avoir ouvert le feu sur Trayvon Martin en situation de légitime défense après avoir suivi l'adolescent noir dans une communauté privée de la Floride qu'il surveillait à titre volontaire le 26 février. Il affirme avoir été attaqué par l'adolescent alors qu'il retournait à son camion.

Le fait que George Zimmerman n'ait pas été arrêté ni accusé de quoi que ce soit après l'incident a provoqué des manifestations à travers les États-Unis et relancé le débat sur les tensions raciales et les lois sur la légitime défense. Certains ont estimé que Trayvon Martin avait été jugé suspect simplement parce qu'il était Noir, mais George Zimmerman rejette toutes les allégations de profilage racial et maintient avoir agi en situation de légitime défense.

Les avocats de George Zimmerman sont préoccupés à son sujet parce qu'«il ne va pas bien émotionnellement» et souffre peut-être de troubles liés au stress post-traumatique, a dit Hal Uhrig.

Craig Sonner a quant à lui déclaré qu'il n'avait jamais rencontré son client en personne et que l'homme de 28 ans vivait désormais caché. Mais selon lui, il se trouve toujours aux États-Unis.

Plus tôt dans la journée, Craig Sonner avait confirmé l'authenticité d'un site Internet qui vise à amasser des fonds pour George Zimmerman, therealgeorgezimmerman.com.

Tout l'argent récolté par le biais du site sera versé à George Zimmerman, a assuré Me Sonner.

Les informations du registre indiquent que le site a été créé le week-end dernier.

«Je suis le vrai George Zimmerman», affirme le site. «En conséquence de l'incident et de sa couverture médiatique, j'ai été forcé de quitter ma maison, mon école, mon employeur, ma famille et, en fin de compte, ma vie tout entière. L'unique objectif de ce site est d'assurer à mes partisans qu'ils reçoivent toute mon attention sans aucun intermédiaire.»

Le site affirme que l'argent récolté servira à payer les frais de subsistance et les avocats de George Zimmerman. Une page permet aux visiteurs de laisser des commentaires et de faire des dons par carte de crédit ou par Paypal.

Le site ajoute que Zimmerman ne peut parler du dossier en détails pour l'instant afin que l'enquête puisse se poursuivre «sans entraves».

«Je suis reconnaissant envers mes amis qui se sont portés à mon secours, que ce soit publiquement ou personnellement, sans jamais questionner mon intégrité ou mes actions», affirme George Zimmerman sur le site. «Encore une fois, je vous remercie pour votre patience et je vous assure que les faits seront dévoilés.»