EXCLUSIF: La traverse de Sorel-Tracy - Saint-Ignace-de-Loyola sera-t-elle relocalisée ?

Huffington Post Québec  |  Par Publication: 9/04/2012 15:22 Mis à jour: 9/04/2012 15:36

Traverse Sorel Tracy
(Shutterstock)

Pour répondre à la hausse de la demande et à l'arrivée d'une nouvelle flotte de traversiers en 2014 à la traverse Sorel-Tracy - Saint-Ignace-de-Loyola, la Société des traversiers du Québec compte entreprendre une vaste étude afin d'analyser différents scénarios, dont la relocalisation de la traverse, a appris le Huffington Post Québec.

«Nous sommes actuellement dans une phase de modernisation et nos équipements sont appelés à évoluer», a lancé d'entrée de jeu la porte-parole de la Société des traversiers du Québec (STQ), Maryse Brodeur.

Au cours des prochaines semaines, la STQ accordera un contrat pour une étude de faisabilité technique. Concernant l'appel d'offres, publié le 30 mars dernier sur le Système électronique d'appel d'offres, il est indiqué que l'entreprise choisie aura, entre autres, le mandat d'étudier la possibilité de relocaliser la traverse de Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola.

Une information qui a été confirmée par la porte-parole de la STQ, indiquant toutefois que le déplacement de la traverse fait partie de l'ensemble des scénarios à l'étude. «Il y a actuellement divers scénarios, dont celui du statu quo», dit-elle.
Selon la porte-parole de la STQ, cette étude de faisabilité est nécessaire pour préparer la traverse de Sorel-Tracy - Saint-Ignace-de-Loyola à l'arrivée d'une nouvelle flotte de traversiers, en 2014-2015. «Il faut être prêt pour optimiser la traverse», explique-t-elle.

Traverse Sorel-Tracy--Saint-Ignace-de-Loyola

La traverse de Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyala est d'une longueur de 1.6 kilomètres. La durée du transport est évaluée à dix minutes. Annuellement, elle effectue plus de 24 000 traversées, ce qui la classe au deuxième rang des traverses de la STQ avec plus de 638 890 unités équivalentes automobiles, selon le dernier rapport annuel de la STQ, pour 2010 et 2011. À elle seule, elle emploie 85 personnes.

L'année dernière, sa clientèle a dépassé le cap du million avec 1 004 344 passagers transportés. Un chiffre qui pourrait être appelé à augmenter dans les prochaines années.

Suivre Le HuffPost Québec