La confiance des entreprises fait un bond marqué, selon la Banque du Canada

Publication: Mis à jour:
CONFIANCE ENTREPRISES CANADA
(Archives) | AFP/Getty Images

OTTAWA - La confiance des entreprises a fait un bond marqué au pays, alors que la morosité des mois d'hiver semble laisser place à de meilleures projections de ventes, d'embauches et d'investissements, laissent croire les résultats d'une enquête rendue publique lundi par la Banque du Canada.

Le coup de sonde trimestriel de la haute direction de 100 entreprises représentatives, mené sur une période de quatre semaines en février et mars, montre des perspectives de ventes parmi les plus solides depuis la récession, a indiqué la banque centrale.

Selon l'enquête, 58 entreprises parmi celles qui ont été approchées s'attendent à des ventes supérieures lors des 12 prochains mois, alors que 23 d'entre elles projettent un recul.

La mesure clé de la confiance des entreprises a été de 35, un important revirement par rapport à celle de moins 4 enregistrée en janvier.

Le rapport de la Banque du Canada fait suite à la publication la semaine dernière de meilleures statistiques que prévu en ce qui concerne l'emploi. Statistique Canada a annoncé que 82 000 emplois avaient été ajoutés en mars, à la suite de quatre mois de faible variation.

«Les bonnes nouvelles canadiennes se succèdent», a affirmé Derek Holt, économiste chez Scotia Capitaux, lundi.

La poussée d'optimisme parmi les entreprises, bien qu'elle soit encourageante, augmente le risque que la Banque du Canada hausse ses taux d'intérêt, plus tard cette année, même si rien ne presse, a quant à lui indiqué Douglas Porter, économiste en chef adjoint à la Banque de Montréal.

Pour que cela arrive, la confiance accrue des entreprises devra se traduire par une croissance plus soutenue, a-t-il ajouté.

Selon l'enquête de la Banque du Canada, 43 pour cent des entreprises du pays prévoient ajouter des employés à leur effectif au cours de la prochaine année, soit à peu près la même proportion qu'en janvier.

Davantage d'entreprises ont dit vouloir augmenter leur niveau d'investissement dans la machinerie et l'équipement au cours des 12 prochains mois — un bon signe pour la productivité et la croissance économique.

La banque centrale a qualifié de «fermement positif» le solde des opinions — de plus 24 — relatif à cette dernière question.

La Banque du Canada tiendra probablement compte des résultats de cette enquête, entre autres facteurs économiques, dans ses prochaines perspectives quant à l'économie du pays, qui seront rendues publiques la semaine prochaine.

Dans le cadre d'un récent entretien, le gouverneur de la banque centrale, Mark Carney, a affirmé que les conditions économiques étaient «un peu plus solides que nous ne l'avions prévu en janvier».