Alec Baldwin harcelé par Geneviève Sabourin? Une Québécoise aurait été arrêtée pour avoir harcelé l'acteur (VIDÉO/PHOTOS)

Publication: Mis à jour:

MONTRÉAL - La police de New York a confirmé, lundi, l'arrestation d'une actrice québécoise soupçonnée d'avoir harcelé l'acteur américain Alec Baldwin.

Un porte-parole des forces de l'ordre new-yorkaises a affirmé que Geneviève Sabourin avait été arrêtée dimanche soir au domicile de la vedette de «30 Rock» à Manhattan. La femme de 40 ans originaire de la région de Montréal a été accusée d'harcèlement criminel.

On ignore quand elle aurait commencé à harceler M. Baldwin, mais la police a indiqué que le comédien de 54 ans avait déposé une plainte jeudi dernier. Ce jour-là, il animait un événement au Lincoln Center lorsque Sabourin s'est présentée sur les lieux et a été expulsée par la sécurité.

La suspecte s'est également rendue à la maison que la star possède dans les Hamptons, dans l'État de New York, le 31 mars.

Alec Baldwin, qui a récemment annoncé ses fiançailles avec Hilaria Thomas, une professeure de yoga de 28 ans, a raconté aux policiers qu'il avait rencontré Geneviève Sabourin il y a quelques années. Il a ajouté qu'elle l'avait appelée à plusieurs reprises afin de lui déclarer son amour.

Selon le New York Post, l'acteur aurait fait la connaissance de la jolie blonde aux yeux noisette sur le plateau de «The Adventures of Pluto Nash», un film mettant en vedette Eddie Murphy sorti en 2002. Il tenait un petit rôle dans le long-métrage et Sabourin faisait partie de l'équipe de promotion. Le tournage s'était déroulé en partie à Montréal.

Le journal new-yorkais, citant des sources policières, révèle aussi que la Québécoise aurait envoyé des courriels et des messages textes à l'acteur, dans lesquels elle disait l'aimer et vouloir un enfant de lui. Elle aurait également dit avoir besoin d'argent, selon les sources.

Toujours d'après le quotidien, c'est le portier de l'immeuble new-yorkais où réside M. Baldwin qui l'aurait avisé de la présence de Sabourin, dimanche. Le comédien, qui se trouvait alors dans les Hamptons, aurait ensuite communiqué avec la police.

«Comme vous le savez, le harcèlement est un problème sérieux et c'est pour cette raison que nous avons avisé la police de New York», a commenté lundi Matthew Hiltzik, le porte-parole d'Alec Baldwin, dans un courriel à La Presse Canadienne.

Une représentante du procureur du district de Manhattan a précisé que Geneviève Sabourin, une actrice peu connue ayant fait de brèves apparitions dans des films et des téléséries, dont «C.A.» et «Vice caché», n'avait pas encore comparu devant un juge.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Alec Baldwin et Hilaria Thomas
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction