Affaire Trayvon Martin : une procureure ne fera pas appel à un grand jury

Publication: 9/04/2012 19:12 Mis à jour: 9/04/2012 20:28

ORLANDO, États-Unis - Un grand jury ne sera pas appelé à se prononcer sur la mort de Trayvon Martin, a annoncé une procureure spéciale lundi, éliminant ainsi la possibilité qu'une accusation de meurtre prémédité soit déposée et lui laissant le pouvoir de décider si des accusations seront déposées contre l'homme qui a fait feu en direction de l'adolescent.

Angela Corey a précisé que cette décision n'aurait aucune influence sur le sort qui attend George Zimmerman, le bénévole de quartier qui dit avoir tiré en direction du jeune homme de race noire, non armé, par auto-défense. Me Corey pourrait toujours déposer une accusation d'homicide involontaire, un crime moins grave mais qui peut néanmoins mener à une longue peine d'emprisonnement dans l'éventualité d'un verdict de culpabilité.

Cette affaire a provoqué de nombreuses manifestations à travers les États-Unis et engendré un débat sur les questions d'ordre racial et les lois relatives à l'auto-défense. Trayvon Martin était de race noire; le père de M. Zimmerman est blanc et sa mère est Hispanique.

George Zimmerman dit avoir agi en auto-défense lors de l'événement du 26 février. La loi de l'État de la Floride accorde beaucoup de latitude dans l'usage de la force et élimine la responsabilité individuelle de battre en retraite face au danger.

Un grand jury devait se rencontrer mardi, mais Me Corey possède la réputation, depuis maintes années, de ne pas faire appel à une telle structure lorsque ce n'est pas nécessaire. En Floride, seuls les cas de meurtre prémédité nécessitent le recours à un grand jury.

La décision de Me Corey signifie qu'elle n'aura pas à se fier à des «jurés imprévisibles», selon David Hill, un procureur de la défense spécialisé en causes criminelles à Orlando.

«Accordons-lui le bénéfice du doute. Peut-être sait-elle qu'il n'existe pas suffisamment d'éléments justifiant des accusations de meurtre prémédité et qu'elle veut garder le contrôle et déposer d'autres accusations», a déclaré Me Hill.

«Pourquoi aurait-elle besoin d'un grand jury? Ce faisant, elle élimine le côté imprévisible d'un grand jury. Elle va où elle croit que les preuves sont plus grandes.»

Me Corey a commencé à assumer la responsabilité du dossier le mois dernier après que le procureur normalement responsable des affaires touchant la municipalité de Sanford s'est retiré. Ce procureur, Norm Wolfinger, avait suggéré que le cas soit soumis à un grand jury.

Dans un communiqué, un avocat des parents de Trayvon Martin s'est dit peu étonné par cette décision et a dit espérer un dénouement prochainement.

«La famille s'est montrée très patiente tout au long des procédures et elle demande à tous ceux qui l'appuient de faire de même pendant cette très importante enquête», a déclaré Me Benjamin Crump.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Patrick White  |