Messe pascale: Benoît XVI lance un appel au régime syrien

Publication: 8/04/2012 08:02 Mis à jour: 8/04/2012 09:57

VATICAN CITY - En ce dimanche de Pâques, le pape Benoît XVI a exhorté le régime syrien à répondre aux appels de la communauté internationale pour faire cesser les violences et engager le dialogue avec l'opposition.

Le souverain pontife a célébré dans la matinée la messe pascale, qui fête la résurrection de Jésus-Christ, devant plus de 100.000 fidèles massés place Saint-Pierre à Rome. Après la cérémonie, il a prononcé depuis son balcon sa traditionnelle bénédiction Urbi et Orbi (à la ville et au monde).

"Puisse le Christ ressuscité donner espérance au Moyen-Orient, afin que toutes les composantes ethniques, culturelles et religieuses de cette région collaborent pour le bien commun et le respect des droits humains", a souhaité le chef de l'Eglise catholique dans son message pascal.

Benoît XVI a cité en premier la Syrie, où le régime du président Bachar el-Assad poursuit sa sanglante répression contre le mouvement de contestation né il y a plus d'un an. D'après les Nations unies, plus de 9.000 personnes sont mortes dans les violences depuis mars 2011.

"En Syrie, particulièrement, que cesse l'effusion de sang et que soit entrepris sans délai le chemin du respect, du dialogue et de la réconciliation, comme le souhaite la communauté internationale", a dit le pape, qui se rendra en septembre prochain au Liban voisin. "Que les nombreux réfugiés, provenant de ce pays et ayant besoin d'aide humanitaire, trouvent l'accueil et la solidarité qui puissent soulager leurs pénibles souffrances", a ajouté Benoît XVI.

Le pape a aussi évoqué l'Irak et le conflit israélo-palestinien, et consacré une part de son message au continent africain. Il a notamment souhaité la réconciliation pour la Région des Grands Lacs et le Soudan et le Sud-Soudan, et "la paix et la stabilité" pour le Mali "qui traverse un délicat moment politique".

Benoît XVI n'a pas oublié "le Nigeria qui, ces derniers temps, a été le théâtre d'attaques terroristes sanglantes". Un attentat à la voiture piégée a ainsi fait au moins cinq morts dimanche dans la région de Kaduna (centre).

Le pape a terminé en souhaitant en plusieurs langues de bonnes fêtes de Pâques aux fidèles. Alors que la Semaine sainte, très chargée, touchait à sa fin, Benoît XVI, qui aura 85 ans le 16 avril, est apparu fatigué, la voix un peu cassée. Samedi, au lendemain du Chemin de Croix au Colisée, il avait présidé la longue veillée pascale en la basilique Saint-Pierre. AP

DES IMAGES DES CÉLÉBRATIONS À TRAVERS LE MONDE:
(Coeur sensible, s'abstenir...)

République Tchèque
1  sur  16
JOUER
PLEIN ÉCRAN
ZOOM
Partager cette image 
(AP Photo/CTK/Ludek Perina) SLOVAKIA OUT
Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Myriam Lefebvre  |