Huffpost Canada Quebec qc

Hunger Games: Le réalisateur Gary Ross écarté de la suite par Lionsgate

Publication: Mis à jour:
Gary Ross, le réalisateur du premier volet de Hunger Games. (AP)
Gary Ross, le réalisateur du premier volet de Hunger Games. (AP)

Information du blog The Playlist, Gary Ross, réalisateur du premier volet des Hunger Games ne devrait pas prendre les rênes de la suite de la franchise. Alors que des discussions étaient en cours entre la société de production Lionsgate et le cinéaste sur une collaboration prolongée, Ross aurait signifié son départ en début de semaine.

Au vu des indiscrétions du Hollywood Reporter, il était question d'argent. Gary Ross demandait un intéressement sur les futures recettes et une hausse de son salaire (estimé à 3 millions de dollars pour son travail derrière la caméra et sur le scénario). Pour d'autres, l'attitude des producteurs serait calquée sur le modus operandi de la saga Twilight qui s'était aussi séparée du premier réalisateur pour tenter d'apporter un renouvellement.

Selon The Playlist, Gary Ross n'aurait tout simplement pas eu l'envie de poursuivre les aventures avec Katniss et la bande. Le blog spécialisé souligne que le réalisateur de Pleasantville ou Seabiscuit n'est pas du genre à se répéter.

L'adaptation des livres à succès de l'Américaine Suzanne Collins, raconte les aventures d'une jeune femme (Jennifer Lawrence), engagée dans une lutte à mort avec 23 autres adolescents, retransmise en direct à la télévision dans une société futuriste. Le tournage de Hunger Games: Catching Fire (L'Embrasement), le second tome de Collins, prévu à l'automne devait permettre à Lionsgate de surfer sur le succès mondial du premier film qui en seulement deux semaines affiche déjà des recettes de plus de 377 millions de dollars dont 262 millions uniquement aux États-Unis après un démarrage record.

En parallèle aux négociations, Hunger Games continue de réaliser de très bon chiffres au box-office américain. Le week-end du 1er avril, le film a conservé sa place au sommet selon les résultats définitifs publiés par Exhibitoir Relations, distançant sans problème les dieux grecs dans La Colère des Titans et Blanche-Neige.

VOYEZ LA BANDE-ANNONCE: