Le Canadien conclut sa saison avec une victoire de 4-1 contre les Maple Leafs

Publication: 7/04/2012 21:46 Mis à jour: 8/04/2012 10:06

MONTRÉAL - Pour cette dernière soirée de hockey de la saison au Centre Bell, sans enjeu d'un côté comme de l'autre, il était permis de croire qu'on assisterait à un match terne. Finalement, la mollesse des visiteurs aidant, ç'a été pas si mal.

Tomas Plekanec a marqué lors d'une échappée, Max Pacioretty lors d'un surnombre à trois contre un et Erik Cole en filant à l'aile droite, samedi, au Centre Bell. Ils ont mené le Canadien vers un gain de 4-1 contre les Maple Leafs de Toronto.

Les joueurs montréalais tenaient à y aller d'un dernier effort et la foule a montré son appréciation en fin de match quand elle a accordé une ovation à ses favoris, qui s'étaient tous réunis sur la patinoire pour un dernier salut.

«Nous voulions connaître un bon match pour nos partisans et terminer sur une bonne note, afin de leur montrer que nous sommes ici pour donner le meilleur de nous-même et jouer l'un pour l'autre. C'est ce que nous avons fait ces derniers temps», a affirmé Gorges, qui a bloqué quatre tirs pour un total de 250 cette saison, un sommet dans la LNH.

«Les amateurs ont apprécié l'effort que les joueurs ont donné et ça prouve encore une fois qu'ils sont les meilleurs partisans de la ligue. Ils connaissent leur hockey et ils l'apprécient quand les joueurs donnent un bon effort. Nous les apprécions aussi», a commenté Randy Cunneyworth, qui a dit espérer rester dans l'organisation du Canadien même s'il en était probablement à son dernier match comme entraîneur-chef.

Plekanec a fait mouche en première période et Pacioretty en deuxième, puis Cole a répliqué au but de Dion Phaneuf au troisième engagement. Brad Staubitz a complété dans un filet désert en fin de match.

Plekanec a enfilé son 17e but de la saison lors d'un double désavantage numérique. Il est devenu le premier joueur du CH, depuis Guy Carbonneau le 24 mars 1983, à marquer à trois contre cinq. Pacioretty a réussi son 33e de la campagne, en plus de préparer le 35e de Cole. Staubitz en était à son premier de la saison.

Impeccable à son 17e match de la saison et dans un quatrième départ d'affilée, Peter Budaj a affronté 31 tirs. Il a montré qu'il sera digne de confiance la saison prochaine, alors qu'il restera une autre année à faire à son contrat.

«Ce n'est jamais une bonne chose quand tu te retrouves devant le filet à cause d'une blessure à Carey (Price), parce que tu ne veux pas que ça arrive, mais d'un autre côté ça fait du bien d'obtenir des départs et des victoires», a commenté Budaj, qui a présenté une fiche de 2-0-2 pour clore la saison. «L'équipe a très bien joué devant moi, les gars ont bloqué des tirs et fait plein de petites choses de la bonne façon.»

Ben Scrivens a fait face à 26 lancers devant le filet des Leafs.

La victoire fait en sorte que le Tricolore, déjà assuré de terminer au 15e et dernier rang de l'Association Est, terminera au 28e rang du classement général de la LNH. Cela lui donnera le troisième choix au prochain repêchage, à moins que le tirage au sort lui permette d'améliorer son sort, mardi prochain.

Le CH complète la saison avec un dossier de 31-35-16. Les 78 points récoltés au classement représentent le pire total dans l'histoire de l'équipe depuis la saison 2002-03, quand le Canadien avait amassé 77 points en vertu d'une fiche de 30-35 avec huit nulles et neuf défaites subies au-delà des 60 minutes réglementaires. Michel Therrien et Claude Julien avaient tour à tour dirigé l'équipe cette saison-là. Ç'avait par ailleurs été la dernière campagne d'André Savard au poste de directeur général.

C'est seulement la sixième fois depuis la saison 1967-68, soit depuis que chaque équipe de la LNH dispute au moins 74 matchs au cours d'une saison, que le Tricolore est incapable d'atteindre le plateau des 80 points. Il faut évidemment exclure la saison 1994-95, perturbé en partie par un lock-out.

Les joueurs du CH se rendront au Complexe sportif Bell de Brossard pour la dernière fois de la saison, lundi, afin d'y recueillir leurs effets personnels et dresser un dernier bilan de cette triste campagne. Six joueurs n'y seront pas puisqu'ils ont été retournés aux Bulldogs de Hamilton après la rencontre de samedi. Il s'agit de Louis Leblanc, Frédéric St-Denis, Gabriel Dumont, Aaron Palushaj, Blake Geoffrion et Robert Mayer.

Bel exploit individuel

Plekanec a réalisé l'exploit individuel de la première période — et peut-être l'un des plus éclatants de la saison — quand il a enfilé son but sans aide à 3:20. Dès la mise en jeu en territoire montréalais, le joueur de centre tchèque s'est faufilé dans le dos de son vis-à-vis Matthew Lombardi, puis a touché la rondelle avant le défenseur torontois Jake Gardiner à la ligne bleue, et s'est s'échappé vers Scrivens. Il a semblé échapper le disque au moment de faire sa feinte, mais celui-ci a glissé entre les jambières du gardien.

Pacioretty a profité d'un changement au banc laborieux des Leafs pour filer avec ses deux partenaires de trio en début de deuxième période. Il a choisi de tirer et ç'a porté fruits à 1:18.

Le no 67 a vu un but lui être refusé à 14:10 quand il a poussé le disque au fond du filet avec le patin. Il semblait vouloir ramener la rondelle vers sa lame de bâton.

Phaneuf a marqué à 0:25 de la troisième, d'un dur tir de la ligne bleue, après que Mikhail Grabovski eut profité d'un revirement en zone montréalaise. Cole a toutefois ramené les siens dans le droit chemin quand un disque projeté par Pacioretty sur la bande lui a permis de se présenter devant Scrivens à 4:07. Staubitz a ajouté la cerise sur le gâteau à 18:02.

Cunneyworth a reconnu que c'était dans le but de lui permettre de marquer un premier but qu'il a envoyé Staubitz sur la patinoire, avec l'accord plus qu'enthousiaste de vétérans tels que Cole et Gorges.

«Ça montre à quel point Randy (Cunneyworth) est un chic type», a noté Staubitz.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Jean-Philippe Cipriani  |