NOUVELLES

Volvo Ocean Race (5e étape) - Le point bateau par bateau

05/04/2012 10:19 EDT | Actualisé 05/06/2012 05:12 EDT

Le démâtage du voilier français Groupama 4 mercredi au large de l'Uruguay et sa suspension de course alors qu'il menait la 5e étape de la Volvo Ocean Race sont venues s'ajouter à une rafale d'abandons ou de mises hors course, la flotte étant réduite jeudi à deux concurrents.

Sauf nouvelles fortunes de mer, la victoire à Itajai (Brésil) ne devrait pas échapper à Puma (USA/Ken Read), à moins de 400 milles de l'arrivée jeudi à 13h00 GMT, ou à Telefonica (ESP/Iker Martinez), pointé à une soixantaine de milles derrière.

Pour les quatre autres concurrents, la situation se présente ainsi:

- Groupama 4 (Franck Cammas): arrivé jeudi à Punta del Este (Uruguay). L'équipe technique du bateau français va essayer de le doter d'un gréement de fortune qui lui permettra de rallier Itajai clopin-clopant, à partir du point précis où il a annoncé qu'il suspendait sa course vers le Brésil. La 3e place de l'étape est dans sa ligne de mire.

- Camper (NZL/Chris Nicholson): immobilisé dans le port chilien de Puerto Montt pour y faire réparer sa coque endommagée dans le Pacifique sud, il a également suspendu sa course mais espère reprendre la mer ce week-end pour rallier Itajai, distant d'environ 3.000 milles. Il vise lui aussi le podium.

- Abu Dhabi (UAE/Ian Walker): le voilier émirati, victime d'avaries à répétition depuis le départ d'Auckland le 18 mars, a abandonné la course dans cette 5e étape et va rallier Itajai en pontée d'un cargo. Il ne marquera donc aucun point dans cette 5e étape.

- Sanya (CHN/Mike Sanderson): le bateau chinois, qui a eu lui aussi son lot d'avaries, a également abandonné après être revenu à Auckland. Il a non seulement fait l'impasse sur la 5e étape mais aussi sur la 6e (Itajai - Miami) et ralliera la Floride en cargo. Il ne marquera donc aucun point sur ces deux étapes.

heg/gv

PLUS:afp