NOUVELLES

Sabotage sur l'oléoduc Irak-Turquie: reprise de l'acheminement du pétrole

05/04/2012 04:20 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

L'approvisionnement a repris jeudi sur l'oléoduc transportant du pétrole d'Irak vers la Turquie, saboté la nuit précédente, a affirmé le porte-parole du ministère irakien du Pétrole.

"Nous avons repris l'acheminement du pétrole à 12H00 (09H00 GMT) au même niveau qu'avant l'incendie", a-t-il dit à l'AFP.

Les explosions se sont produites sur trois sections de l'oléoduc, à la hauteur de la ville turque d'Idil, dans la province de Sirnak, frontalière avec l'Irak, selon un communiqué du gouvernorat de Sirnak.

Un incendie qui s'est déclaré après les explosions, provoquant la fermeture du pipeline, a pu être maîtrisé vers 07H30 GMT, souligne le communiqué qui ajoute qu'une opération a été lancée pour capturer les auteurs de l'attentat.

Cet oléoduc a déjà été plusieurs fois la cible des rebelles, actifs dans la région, dont la dernière attaque remonte à 2010. Elle avait provoqué la mort de deux personnes.

L'oléoduc, long de 970 kilomètres, relie Kirkouk, zone pétrolière du nord de l'Irak, au port de Ceyhan, sur la côte méditerranéenne turque, d'où le brut est embarqué sur des pétroliers en direction des marchés mondiaux.

Les militants du PKK, mouvement qualifié de terroriste par la Turquie et plusieurs autres pays, sont en lutte armée contre les forces d'Ankara depuis 1984.

str-BA-sk/feb

PLUS:afp