NOUVELLES

Prêt à l'Egypte: le FMI laisse le calendrier ouvert

05/04/2012 09:22 EDT | Actualisé 05/06/2012 05:12 EDT

Le Fonds monétaire international a indiqué jeudi qu'il ne se fixait pas de calendrier particulier dans les négociations en vue d'accorder un prêt à l'Egypte.

"Le calendrier pour la conclusion d'un accord n'est pas fixé, et dépendra de la vitesse des progrès faits par toutes les parties sur cette question", a déclaré lors d'un point de presse à Washington le porte-parole du FMI, Gerry Rice.

Ces négociations s'étirent depuis le début de l'année, du fait entre autres des divisions en Egypte sur l'opportunité de ce prêt et des mesures économiques et budgétaires qui sont supposées l'accompagner.

Après les "discussions fructueuses avec les autorités et des partis-clés au Parlement" que M. Rice avait rapportées le 22 mars, le porte-parole a précisé que les négociations s'étaient déplacées sur un terrain technique.

"L'équipe technique a commencé des discussions techniques avec les autorités sur les éléments spécifiques du programme du gouvernement, et a rencontré des représentants des partis politiques. Ces discussions sont en cours", a-t-il expliqué.

"Comme nous l'avons déjà dit, un soutien politique large aux éléments spécifiques de tout programme soutenu par le FMI est essentiel pour la réussite de sa mise en oeuvre", a-t-il rappelé.

A chaque fois qu'il parle de l'Egypte, le Fonds insiste sur la nécessité d'un consensus au sein de la classe politique au Caire. Or le parti arrivé en tête des élections législatives qui se sont achevées en février, les Frères musulmans, est notoirement sceptique vis-à-vis d'une collaboration avec le FMI.

L'Egypte est aussi en pleine campagne électorale présidentielle, le premier tour de cette élection étant prévu les 23 et 24 mai.

hh/sl/gde

PLUS:afp