NOUVELLES

Malaisie - Paris illégaux: 137 personnes arrêtées (police)

05/04/2012 08:28 EDT | Actualisé 05/06/2012 05:12 EDT

Cent trente-sept personnes, en majorité des Chinois et des Taïwanais, ont été arrêtées jeudi à Kajang, près de Kuala Lumpur, dans le cadre d'une enquête sur des paris illégaux notamment dans le football et des escroqueries à la carte bancaire sur internet, a annoncé la police.

Les personnes ont été interpellées dans cinq bungalows où s'effectuaient les paris en ligne, lors de la plus grande opération jamais réalisée dans ce genre d'affaires, a indiqué le chef de la police Abdul Rashid Abdul Wahab.

Le football, et plus particulièrement le championnat d'Angleterre, est très populaire en Malaisie. Mais les paris sont illégaux et les coupables encourent jusqu'à 20 ans de prison.

Cinq des personnes arrêtées sont malaisiennes, les autres sont de nationalité chinoise ou taïwanaise, a précisé le chef de la police à l'AFP.

Le groupe organisait des paris et d'autres formes de jeux en ligne, selon le chef de la police. Il est également soupçonné d'escroqueries à la carte bancaire sur internet.

"C'est sûr, nous allons exiger de lourdes sanctions", a conclu le chef de la police.

Les forces de l'ordre n'ont pas pu indiquer la somme gagnée par les personnes arrêtées mais ont précisé que le groupe était bien organisé et utilisait des moyens techniques modernes.

"Je félicite la police pour son action efficace contre ce syndicat", a déclaré le président de la Fédération malaisienne de football (FAM) Aseh Che Mat.

"Les organisations criminelles doivent comprendre qu'elles ne peuvent pas implanter leurs activités en Malaisie", a-t-il ajouté.

Le football malaisien se remet à peine d'une vaste purge, entamée en 1994, qui a vu l'éviction à vie pour corruption de 21 joueurs et entraîneurs, la suspension de 58 autres joueurs tandis que 126 autres ont été interrogés dans des affaires de paris illégaux d'un montant de 94 millions de dollars (près de 72 millions d'euros).

La Malaisie travaille avec Interpol pour essayer d'endiguer ce fléau.

jsm-dma/pst/bd/gf

PLUS:afp