NOUVELLES

L'Irak accepte l'ouverture de vols avec le Koweït (responsables)

05/04/2012 03:26 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

L'Irak a approuvé la demande d'une compagnie privée koweïtienne, Jazeera Airways, d'effectuer des vols vers Bagdad et Najaf, une première depuis plus de vingt ans, a affirmé jeudi un responsable du ministère des Transports.

L'arrêt des vols vers le Koweït était intervenu à la suite de l'invasion de l'émirat par les troupes de Saddam Hussein à l'été 1990.

"Nous avons approuvé hier (mercredi) la requête de Jazeera Airways d'ouvrir des liaisons entre le Koweït et l'Irak", a indiqué Nasser Hussein Bandar, le chef de l'aviation civile irakienne.

Selon lui, cette compagnie, fondée en 2004, et qui est cotée à la bourse du Koweït, veut effectuer quatre vols hebdomadaires vers Bagdad et quatre autres vers la ville sainte chiite de Najaf.

Karim al-Nouri, conseiller du ministre des Transports, a confirmé cet accord.

"C'est une étape dans le processus de résolution de tous les dossiers en suspens entre l'Irak et le Koweït", y compris les questions frontalières, a-t-il dit.

Durant la visite en mars à Koweït du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, les deux parties s'étaient mises d'accord sur un montant de 500 millions de dollars dont une partie sera utilisée pour lancer une compagnie aérienne conjointe.

Kuwait Airways réclamait 1,2 milliard de dollars à l'Irak pour s'être emparé de dix appareils commerciaux et avoir pillé l'aéroport lors de l'invasion de 1990.

Une plainte koweïtienne avait conduit à la saisie en 2010 à Londres d'un avion de l'Iraqi Airways et à la dissolution de la compagnie irakienne.

ak-wd/sk/ahe/hj

PLUS:afp