NOUVELLES

La mort du directeur de «Science Po» à New York reste inexpliquée

05/04/2012 06:31 EDT | Actualisé 05/06/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Des analyses plus poussées sont nécessaires pour déterminer la cause de la mort de Richard Descoings, directeur de l'Institut d'études politiques de Paris (IEP), retrouvé mort mardi dans une chambre d'hôtel de Manhattan. L'autopsie effectuée mercredi n'a pas permis d'expliquer sa mort.

Richard Descoings a été découvert nu dans sa chambre de l'hôtel Michelangelo à Manhattan. Il se trouvait à New York pour une réunion internationale de directeurs d'établissements universitaires, selon l'IEP. Un porte-parole de la police de New York, Paul Browne, a affirmé que rien ne suggérait qu'un crime ait été commis.

Des bouteilles d'alcool vides et des médicaments sur ordonnance ont été retrouvés dans la chambre, située au septième étage de l'établissement. Il n'y avait aucune trace d'effraction. Un ordinateur portable et un téléphone ayant appartenu au directeur de «Sciences Po» ont été retrouvés au troisième étage.

L'autopsie pratiquée mercredi n'a pas été concluante. Les services du médecin légiste ont confirmé que des analyses complémentaires, notamment toxicologiques, allaient être menées.

Le directeur de l'IEP, âgé de 53 ans, devait apparaître mardi lors d'une conférence à l'Université Columbia. Les organisateurs ont contacté la sécurité de l'hôtel en voyant qu'il ne se présentait pas, selon la police.

PLUS:pc