NOUVELLES

JO-2012/Arabie saoudite: pas de femmes aux Jeux mais soutien à titre individuel

05/04/2012 01:11 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

Le chef du Comité olympique saoudien, le prince Nawaf Ben Fayçal, a affirmé que le royaume n'allait pas présenter de femmes aux jeux Olympiques mais aiderait les Saoudiennes désireuses d'y participer à titre individuel.

"Nous ne cautionnerons aucune participation féminine saoudienne aux jeux Olympiques ou à d'autres compétitions internationales", a déclaré le prince Nawaf, cité par la presse jeudi.

"Mais la participation saoudienne féminine pourrait prendre la forme de la participation d'étudiantes et de résidentes à l'étranger, et notre rôle sera de les aider pour que leur contribution soit conforme à la chariaa (loi) islamique", a-t-il ajouté.

L'Arabie saoudite, sous la pression internationale, a vaguement promis d'envoyer, pour la première fois, une athlète féminine aux jeux Olympiques de Londres.

Jusqu'à présent, les instances sportives saoudiennes n'ont jamais présenté de femmes lors de compétitions sportives internationales en raison des résistances de la hiérarchie religieuse ultra-conservatrice.

Le royaume interdit les cours d'éducation physique dans les écoles de filles, et les autorités ayant même fermé ces dernières années des gymnases pour femmes, selon Human Rights Watch.

Le prince a cependant souligné que "des centaines, voire des milliers (de femmes) pratiquent le sport à titre privé" dans le royaume.

Un journal saoudien avait affirmé le mois dernier que Dilma Milhess, une cavalière de 18 ans, qui dispute des concours hippiques et s'entraîne à l'étranger, représenterait probablement l'Arabie aux Jeux de Londres. Elle avait discrètement participé à titre individuel à un tournoi en 2010 à Singapour.

mich/at/hj/jfm

PLUS:afp