NOUVELLES

Irak: le vice-président Hachémi va rester en Arabie (responsable)

05/04/2012 06:10 EDT | Actualisé 05/06/2012 05:12 EDT

Le vice-président irakien Tarek al-Hachémi, en conflit avec le Premier ministre Nouri al-Maliki, va demeurer en Arabie saoudite "pour le moment", a déclaré jeudi à l'AFP un responsable saoudien.

"M. Hachémi va demeurer pour le moment en Arabie saoudite", a dit le responsable qui a requis l'anonymat, n'écartant pas qu'il reste dans le royaume "jusqu'au départ par la voie démocratique" du Premier ministre chiite.

M. Hachémi, un sunnite, se trouve depuis mercredi en Arabie saoudite où il a rencontré le ministre des Affaires étrangères Saoud al-Fayçal. Il était arrivé dimanche au Qatar en provenance de la région autonome du Kurdistan irakien, où il s'est réfugié depuis l'annonce par Bagdad de l'émission d'un mandat d'arrêt à son encontre, le 19 décembre.

Le responsable saoudien a vivement critiqué M. Maliki, l'accusant d'être "une émanation de l'Iran dans la région".

Dans une interview accordée à la chaîne al-Jazeera du Qatar, M. Hachémi a accusé le Premier ministre de viser systématiquement les sunnites en Irak et de soutenir le régime syrien pour des raisons confessionnelles.

L'arrivée de M. Maliki au Qatar a avivé les tensions entre le Premier ministre irakien d'une part et l'Arabie et le Qatar, sunnites, de l'autre. Le vice-Premier ministre irakien Hussein Chahristani avait demandé lundi au Qatar de "renvoyer en Irak" M. Hachémi.

bur-at/hj

PLUS:afp