NOUVELLES

Egypte/Frères musulmans: Chater dépose sa candidature à la présidentielle

05/04/2012 08:40 EDT | Actualisé 05/06/2012 05:12 EDT

Le candidat des Frères musulmans, qui dominent le Parlement en Egypte, Khairat al-Chater, a officiellement déposé jeudi son dossier de candidature à la présidentielle de mai.

Un millier de sympathisants l'ont accompagné au siège de la commission électorale au Caire en scandant "le peuple veut Chater pour président".

La puissante confrérie islamiste domine le Parlement à travers sa formation politique, le parti de la liberté et de la justice (PLJ).

Elle avait initialement annoncé qu'elle soutiendrait un candidat d'union ayant des références islamistes mais sans être issu de ses rangs. Elle a finalement décidé samedi de présenter M. Chater, richissime homme d'affaires et numéro deux du mouvement.

Sa candidature bouleverse la donne politique, en ouvrant la perspective d'un contrôle des pouvoirs législatif et exécutif par la confrérie, qui domine aussi la commission chargée de rédiger la future constitution.

Le choix de M. Chater a toutefois provoqué de fortes tensions au sein même des Frères musulmans, et a déclenché une avalanche de critiques et de protestations dans la classe politique et parmi les commentateurs.

Le scrutin est censé clore une transition agitée, au cours de laquelle l'armée est devenue la cible des militants ayant mené la révolte contre l'ancien régime de Hosni Moubarak, tombé en février 2011.

Parmi les principaux autres candidats on trouve l'ex-chef de la Ligue arabe Amr Moussa, le salafiste Hazem Abou Ismaïl et un ex-cadre dirigeant des Frères musulmans, Abdelmoneim Aboul Fotouh.

Plus tôt, l'ancien chef du Renseignement Omar Souleimane a annoncé qu'il ne se présenterait pas à la présidentielle, la première depuis la chute du régime Moubarak. Le premier tour est prévu les 23 et 24 mai.

se-cr/tp

PLUS:afp