L'Arabie Saoudite pourrait renoncer à déléguer des femmes aux Jeux olympiques

Publication: 5/04/2012 11:04 Mis à jour: 5/04/2012 12:17

RIYAD, Arabie saoudite - L'Arabie Saoudite pourrait devoir renoncer à son projet d'envoyer des femmes aux Jeux olympiques pour la première fois.

Le journal saoudien Al-Watan a fait savoir, jeudi, que le président du comité olympique saoudien, le prince Nawaf, «n'approuve pas» la décision d'envoyer des athlètes féminines aux JO de Londres. Il a toutefois laissé entendre que des Saoudiennes pourraient y prendre part sur une base individuelle, à l'écart de la délégation officielle, mais il est possible que cela ne satisfasse pas les exigences du CIO.

Cette façon de faire avait été adoptée en vue des Jeux olympiques de la jeunesse de 2010, quand la Saoudienne Dalma Rushdi Malhas avait participé à des épreuves équestres. Elle avait remporté le bronze au saut d'obstacles.

Nawaf a dit ne pas être d'accord avec «la participation des femmes saoudiennes aux Jeux olympiques pour le moment».

Le Comité international olympique continue de discuter avec l'Arabie Saoudite afin d'assurer la participation des Saoudiennes aux JO de Londres, a indiqué le CIO par courriel à l'Associated Press.

L'Arabie Saoudite est l'un des trois pays à ne jamais avoir inclus de femmes au sein de leurs équipes olympiques, avec le Qatar et Brunei. Le CIO espérait que ces trois pays envoient des représentantes à Londres, et que ce soit la première fois que tous les pays soient représentés par des femmes.

Il était prévu qu'une proposition formelle concernant la participation des Saoudiennes soit présentée au comité exécutif du CIO à l'occasion d'une réunion à Québec au mois de mai.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Patrick White  |