Sénégal: le chanteur Youssou Ndour ministre de la Culture et du tourisme

Youssou Ndour Ministre Senegal

Première Publication: 4/04/2012 19:25 Mis à jour: 4/04/2012 19:30

DAKAR, 04 avr 2012 (AFP) - Le chanteur sénégalais Youssou Ndour a été nommé ministre de la Culture et du tourisme dans le nouveau gouvernement sénégalais formé mercredi soir par le Premier ministre Abdoul Mbaye, désigné la veille par le président Macky Sall, selon un décret lu à la presse.

Youssou Ndour figure parmi les 25 membres du gouvernement dont le nombre a été réduit de près de la moitié par rapport au gouvernement précédent du président Abdoulaye Wade, battu le 25 mars par Macky Sall, qui comprenait une quarantaine de ministres.

Le chanteur, dont la candidature à la présidentielle avait été rejetée par le Conseil constitutionnel, avait ardemment soutenu Macky Sall, sillonnant le pays pour convaincre les électeurs de voter pour lui au second tour du 25 mars.

Cette nouvelle équipe de coalition comprend nominalement 25 ministres, conformément à une promesse de campagne du président élu Macky Sall.

Les proches du président Sall y occupent d'importants ministères comme l'Intérieur, la Justice, les Affaires étrangères, la Communication et l'Education nationale.

Le ministère de l'Economie et des finances revient au banquier Amadou Kâne, qui était jusqu'ici à la tête de la filiale sénégalaise de la BNP de Paris.

Le célèbre écologiste sénégalais d'origine libanaise, Ali Haidar, réputé pour sa défense de l'environnement marin, est nommé à l'Ecologie et à l'environnement.

D'autres alliés de M. Sall qui l'ont soutenu au second tour ont été nommés à des postes comme l'aménagement du territoire, l'Enseignement supérieur et la Pêche.

Cette équipe ressérée est dirigée par Abdoul Mbaye, 59 ans, premier chef de gouvernement de l'ère post-Abdoulaye Wade, qui dirigeait le pays depuis 2000 et qui a été battu au second tour par son ex-Premier ministre et homme de confiance Macky Sall.

M. Sall, 50 ans, a été élu dimanche 25 mars lors d'une élection présidentielle saluée comme exemplaire en Afrique, un continent qui peine généralement à asseoir la démocratie.

SUIVRE LE Québec

Publié par Myriam Lefebvre  |