NOUVELLES

Volvo Ocean Race: Groupama 4, leader de l'étape, démâte près de l'Uruguay

04/04/2012 11:30 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

Le voilier français Groupama 4 a démâté mercredi alors qu'il se trouvait en tête, près des côtes uruguayennes, à quelque 650 milles de l'arrivée de la 5e étape de la Volvo Ocean Race, à Itajai, au Brésil, a annoncé l'équipe à terre du bateau dans un communiqué.

Le skipper, Franck Cammas, a annoncé la nouvelle vers 17h00 heures françaises. Au moment de l'incident, Groupama 4 se trouvait à 60 milles au large des côtes uruguayennes et naviguait au près babord amure dans un vent de secteur nord d'une vingtaine de noeuds.

Le mât s'est brisé une dizaine de mètres au dessus du pont, blessant légèrement dans sa chute un équipier d'avant.

Lors de la liaison avec son équipe à terre, Franck Cammas a indiqué qu'il ne demandait pas d'assistance et qu'il suspendait provisoirement sa course.

Le skipper dispose désormais de deux options, rallier Itajai sous gréément de fortune ou rejoindre le port uruguayen de Punta del Este, attendre un nouveau mât, puis reprendre la course.

Lors de l'incident Groupama 4 devançait son adversaire américain Puma et le leader du classement général, l'espagnol Telefonica.

Sur les trois autres voiliers au départ de la course, deux (Sanya et Abu Dhabi) ont déjà abandonné lors de cette 5e étape et le troisième (Camper) a suspendu sa course pour réparations.

ol/eb

PLUS:afp