NOUVELLES

USA: les créations d'emploi tiennent le bon rythme

04/04/2012 11:43 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

Les créations d'emploi ont continué à tenir un bon rythme en mars, à en croire des chiffres sur le secteur privé publiés mercredi, deux jours avant les statistiques gouvernementales.

Selon le cabinet de conseil en ressources humaines ADP, les entreprises privées ont créé lors du mois 209.000 emplois nets, soit moins qu'en février (230.000).

Sur les trois premiers mois de l'année, cela porte à 207.000 le nombre de postes créés en moyenne, bien plus que les 156.000 par mois de l'année 2011.

"Les chiffres de l'emploi devraient rester bons", estimait Steven Ricchiuto, économiste de Mizuho Securities, à l'avant-veille des statistiques du département du Travail.

Ceux-ci comprennent le secteur public, qui a tendance à perdre des emplois actuellement, et une estimation du taux de chômage, qui était à 8,3% en février pour le deuxième mois consécutif, marquant une pause après avoir chuté depuis 9,1% en août.

Pour Joel Prakken, président du cabinet de conseil Macroeconomic Advisers, cité par ADP, "l'augmentation de l'emploi privé en mars laisse penser que le taux de chômage national pourrait avoir légèrement baissé".

Ce n'était pas sûr cependant, et les analystes pensaient en moyenne que le taux resterait le même, à 8,3%.

La création de 200.000 emplois peut ne pas suffire à faire baisser le taux de chômage. D'une part la croissance de la population active suit la démographie, et d'autre part elle pourrait être alimentée par le retour d'Américains qui avaient renoncé à chercher un emploi.

Des économistes se sont félicité de voir qu'après un hiver très clément, qui pourrait avoir généré un surcroît d'activité économique, les premiers chiffres économiques de mars soient bons.

Ainsi, la composante emploi de l'indice des directeurs d'achats interrogés par l'association professionnelle ISM s'est-elle améliorée dans les services comme dans l'industrie manufacturière.

"Nous n'avons pas vu de preuve [...] selon laquelle la progression de l'emploi en janvier et février s'est faite au détriment de celle de mars", se sont félicités les analystes de RDQ Economics.

L'hiver a été très clément aux Etats-Unis, laissant craindre à certains économistes des corrections des variations saisonnières trop généreuses. Mais cet effet ne s'est pas fait ressentir dans les chiffres publiés jusqu'ici.

Jennifer Lee, de BMO Capital Markets, a aussi trouvé les 209.000 créations d'emplois estimées par ADP "rassurantes".

"Les créations d'emplois restent solides dans tous les secteurs", pour Thomas Julien, de la banque Natixis.

Si l'embauche a été "emmenée comme d'habitude par les PME" (187.000 emplois créés en mars par les entreprises de moins de 500 personnes), "il est encourageant de voir que les plus grandes entreprises ont réellement commencé à embaucher des gens" (22.000 emplois créés), relevait Joel Naroff, de Naroff Economic Advisors.

hh/sl/sj

PLUS:afp