NOUVELLES

Un site islamiste menace l'Allemagne d'un nouveau Merah

04/04/2012 12:01 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

Un communiqué mis en ligne mercredi sur un site généralement utilisé par Al-Qaïda a menacé l'Allemagne de frappes menées par "un autre Mohamed Merah" au coeur de Berlin si une islamiste n'était pas libérée.

Le communiqué, qui n'est pas signé, reprend l'exigence formulée fin mars par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui a annoncé détenir un ingénieur allemand enlevé le 25 janvier au Nigeria et réclamé la libération d'une "femme musulmane" emprisonnée en Allemagne pour le relâcher.

Le texte est adressé "à la vieille femme (Angela) Merkel" et lui demande de "tirer leçon de ce qui s'est produit en France (...) et de libérer immédiatement Oum Seif Allah al-Ansariya, avant d'être surprise par un autre Mohamed Merah au coeur de Berlin".

Le communiqué est mis en ligne sur Shumukh al-islam, un important forum internet véhiculant les annonces d'Al-Qaïda, et qui était inaccessible depuis plusieurs jours, sans doute en raison d'une cyberattaque selon des analystes.

Mohamed Merah a semé l'effroi en France, abattant sept personnes entre le 11 et le 19 mars, dont trois enfants et un enseignant juifs à Toulouse, avant d'être tué.

"Mohamed Merah n'est pas mort, il se trouve en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Amérique et dans tous les pays qui sont hostiles à l'islam et aux musulmans", affirme le communiqué.

Il conseille à la chancelière allemande de "saisir l'occasion que lui offrent les lions de l'Aqmi en proposant d'échanger leur otage allemand contre Oum Seif", avant de "le regretter".

bur-at/cco

PLUS:afp