NOUVELLES

Un attentat fait au moins 10 morts au Théâtre national somalien à Mogadiscio

04/04/2012 03:05 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

MOGADISCIO, Somalie - Une explosion survenue mercredi lors d'une cérémonie dans la capitale somalienne a tué au moins 10 personnes, dont deux hauts responsables du milieu sportif.

L'attaque a été perpétrée par un groupe islamiste au Théâtre national de Mogadiscio, nouvellement rouvert et censé incarner la tentative de renaissance de la ville après deux décennies de guerre.

L'explosion s'est produite alors que le premier ministre Abdiweli Mohamed Ali était sur la tribune pour prononcer un discours. Le premier ministre n'a pas été blessé, selon le porte-parole du gouvernement somalien, Abdirahman Omar Osman.

Le président du Comité olympique somalien et le président de la Fédération nationale de football ont été tués dans l'attentat, selon le secrétaire de la fédération, Shafici Mohyadin.

Sept journalistes somaliens présents sur les lieux pour couvrir l'événement ont aussi été blessés, d'après Reporters sans frontières.

Le gouvernement a affirmé que l'attaque avait été perpétrée par une femme kamikaze, mais les miliciens islamistes d'Al-Shabab ont revendiqué l'attentat sur Twitter en affirmant que des explosifs avaient été placés dans le théâtre avant l'événement.

La cérémonie avait été organisée pour souligner le premier anniversaire du lancement de la télévision nationale, deux semaines après la réouverture du Théâtre national.

L'attentat met à mal les tentatives de pacification de la capitale somalienne après l'expulsion de la ville des milices Al-Shabab par l'armée somalienne et les troupes de l'Union africaine, en août dernier.

PLUS:pc