NOUVELLES

Strasburg, Scully, Fielder et des flamants roses présents pour l'ouverture

04/04/2012 05:20 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Stephen Strasburg au monticule à Wrigley Field. Des flamants roses au champ centre à Miami. Vin Scully au micro. Prince Fielder à Motown.

La routine côtoie la nouveauté. Les nouveaux visages ceux plus familiers. Le baseball s'apprête à lancer ses activités en Amérique. Une semaine après qu'Ichiro Suzuki, Yoenis Cespedes et le reste des Athletics et des Mariners aient amorcé leur saison à Tokyo, les autres clubs goûteront maintenant la journée d'ouverture.

Justin Verlander, Clayton Kershaw et Roy Halladay se sont réchauffés, tout comme la température. Du Citi Field au Petco Park, les prévisions météorologiques promettent du temps idéal pour jouer — aucune chute de neige, ni temps glacial comme ce qui a été vécu au cours des dernières années ne sont prévus.

Josh Johnson, l'une des nombreuses grandes vedettes à revenir au jeu après une saison écourtée par les blessures, lancera le premier lancer au nouveau Marlins Park, mercredi soir. Ozzie Guillen, Jose Reyes et leurs coéquipiers des Marlins affronteront alors dans ce stade qui respire le sud de la Floride les vainqueurs de la Série mondiale, les Cardinals de St. Louis, qui n'inscriront pas le nom d'Albert Pujols au sein de leur rôle offensif pour la première fois en 10 ans.

«Ça ressemble à un vaisseau spatial», a indiqué le gérant recrue des Cards, Mike Matheny.

Sept autres rencontres sont à l'horaire, jeudi.

Fielder prendra ses premiers élans dans l'uniforme des Tigers de Detroit, alors qu'ils accueilleront les Red Sox de Boston et leur nouveau gérant, Bobby Valentine. Scully amorcera sa 63e saison au micro des Dodgers de Los Angeles, qui visiteront les Padres de San Diego.

Strasburg, l'une des futures vedettes du Baseball majeur, sera le lanceur partant des Nationals de Washington face aux Cubs de CHicago.

«Le match d'ouverture. C'est un honneur et tout ça, a-t-il dit. Mais ce n'est pas pour ça que je joue. Vous voulez jouer des matchs en octobre.»

Pour l'instant, tout ça occupe l'avant-scène. Surtout pour les partisans fatigués de voir leurs vedettes favorites se retrouver à l'écart en raison de blessures, mettant fin rapidement aux espoirs de certains, pour la saison de leur équipe ou leur pool.

On pourrait remplir une équipe d'étoiles avec les noms inscrits sur la liste des blessés actuellement: Chipper Jones amorcera sa tournée d'adieu chez le soigneur, tout comme Chase Utley, Chris Carpenter, Carl Crawford, Michael Pineda et bien d'autres.

Ce fut particulièrement difficile pour les releveurs: Joakim Soria, Ryan Madson, Andrew Bailey et Joel Zumaya ont tous connus d'importants reculs. Ajoutez les noms de Ryan Howard, John Lackey et Joba Chamberlain, qui rateront aussi le début de cette campagne.

Johan Santana est toutefois prêt à lancer le premier match des Mets de New York, jeudi, contre les Braves d'Atlanta. Le double vainqueur du Cy-Young n'a pas lancé l'an dernier après avoir été opéré à l'épaule.

Buster Posey et Adam Wainwright sont d'autres gros noms qui reviennent de blessures importantes. Andy Pettitte est aussi de retour, mettant fin à une retraite d'un an.

Les clubs qui ne jouent pas jeudi amorceront leur saison vendredi. C'est à ce moment que Pujols fera ses premiers pas dans l'uniforme des Angels de Los Angeles, qui accueilleront les Royals de Kansas City. Les Rangers du Texas, champions de l'Américaine des deux dernières campagnes, recevront les White Sox de Chicago et leur nouveau gérant, Robin Ventura, tandis que les Yankees de New York seront à Tampa Bay.

Les Rockies amorceront leur saison à Houston. Le lendemain, Jamie Moyer amorcera à 49 ans le match contre les Astros après avoir raté toute la dernière saison en raison d'une reconstruction du coude. Il pourrait devenir le plus vieux lanceur à remporter un match dans les Majeures.

Parmi les recrues à surveiller cette saison, notons le gaucher des Rays Matt Moore, qui a effectué un brillant départ en séries l'an dernier, et l'as nippon des Rangers Yu Darvish, qui a retiré 11 frappeurs sur des prises dans un match de six manches au camp d'entraînement.

Par contre, certains vieux routiers ont encore un job à se trouver. C'est le cas de Johnny Damon, Vladimir Guerrero, Hideki Matsui et Roy Oswalt. Pourront-ils jouer un rôle lors de cette première saison où 10 clubs seront admis en séries? Cela reste à déterminer.

PLUS:pc