NOUVELLES

Prestations de retraite: le fils de Brian Mulroney défend son père sur Twitter

04/04/2012 01:57 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le fils aîné de l'ancien premier ministre Brian Mulroney s'est porté à la défense de son père dans une joute sur Twitter avec un journaliste.

Les échanges entre Ben Mulroney et Norman Spector, qui a déjà été chef de cabinet pour Brian Mulroney, ont commencé avec un gazouillis («tweet») du journaliste.

M. Spector y écrivait ses réflexions quant à la possibilité que les conservateurs progressistes de M. Mulroney aient conclu avec les libéraux de Jean Chrétien, en coulisses, une entente sur de généreuses prestations de retraite versées aux premiers ministres.

Le commentaire est survenu à la suite de propos tenus par le chef intérimaire du Parti libéral, Bob Rae, qui a souligné récemment que le gouvernement de Brian Mulroney avait modifié la Loi sur les allocations de retraite des parlementaires au moment précis où celui-ci quittait ses fonctions. En vertu de ces changements, les premiers ministres empocheraient l'équivalent des deux tiers du salaire dès l'âge de 65 ans.

Les prestations de retraite versées aux premiers ministres ont toutefois été adoptées sous le gouvernement libéral de Lester Pearson, pour ensuite être révisées sous celui de Pierre Elliott Trudeau _ une erreur pour laquelle les libéraux ont depuis présenté leurs excuses.

La nuance est à l'origine des échanges entre M. Spector et le fils de Brian Mulroney sur Twitter.

PLUS:pc