NOUVELLES

Matériel dangereux découvert dans la cour d'un suspect en rapport avec le G20

04/04/2012 10:11 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

TORONTO - Du matériel dangereux a été retrouvé mercredi dans l'ancienne résidence d'un suspect en attente de verdict, a fait savoir la police de Toronto lors des plaidoyers.

Byron Sonne, dont le procès s'est terminé lundi dernier, a été accusé de possession de matériel dangereux en vue de l'utiliser lors du Sommet du G20, à Toronto, en 2010.

À la lumière de renseignements divulgués lors du procès, les services d'urgence ont procédé à une descente dans une résidence huppée ayant appartenu à Byron Sonne. Les policiers ont seulement déclaré avoir découvert du matériel dangereux dans la cour arrière. Selon ce qu'a déclaré une source à la Presse Canadienne, cette découverte est directement reliée au procès.

Un élément soulevé en cour aurait permis de mettre au jour la présence de substances dangereuses dans cette cour.

Selon une autre source, les éléments trouvés seraient composés de chlorate de potassium servant à la fabrication du propergol, un fluide pour projectile auquel Byron Sonne aurait fait référence sur une forum de clavardage avant son arrestation en juin 2010.

Il avait alors fait état d'un dépôt de munitions enterré dans un endroit ombragé du jardin parce qu'il ne voulait pas garder ces substances dans sa maison.

Il n'a pas été établi, mercredi, si le dossier devrait être rouvert à la suite de cette découverte.

Selon la constable Wendy Drummond, le matériel rangé dans des contenants scellés inquiètent les experts qui le considèrent comme une menace pour la population.

Les produits dangereux devraient être détruits jeudi, a fait savoir la constable Drummond.

PLUS:pc