NOUVELLES

L'Olympiakos champion de Grèce... sur décision en appel

04/04/2012 10:47 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

L'Olympiakos a d'ores et déjà obtenu son 39e titre de champion de Grèce mercredi, quand la Fédération a confirmé en appel une sanction contre le Panathinaïkos, dont les supporteurs avaient provoqué des incidents mi-mars lors d'un match entre les deux clubs.

Le Comité d'appel de la Fédération grecque a maintenu la sanction de la commission de discipline de la Super Ligue (qui régit le championnat, ndlr) infligée le 23 mars au Panathinaïkos: trois points de moins sur l'actuelle saison, et deux pour la saison prochaine. L'Olympiakos a hérité les trois points de la victoire, sur le score de 3-0.

Conséquence directe: l'Olympiakos possède désormais dix points d'avance sur son dauphin athénien, à trois journées de la fin, et ne peut donc plus être rattrapé.

La Fédération a toutefois ramené de quatre à trois le nombre de matches à huis clos infligés au Panathinaïkos, et a réduit à 212.000 euros son amende initialement fixée à 252.500.

Le 18 mars, le choc au sommet du championnat entre les deux équipes, au stade olympique d'Athènes, avait été interrompu à la 83e minute, alors que l'Olympiakos menait 1-0, en raison de violences déclenchées par des supporteurs du Panathinaïkos. Quatre policiers avaient été blessés, dont deux sérieusement.

La semaine suivante, l'ensemble du conseil d'administration du Panathinaïkos a démissionné, plongeant le club dans une crise profonde.

le/nip/gv

PLUS:afp