NOUVELLES

Les grands pays émergents à la traîne pour tirer profit d'internet (étude)

04/04/2012 12:22 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

Les grands pays émergents ou Brics --Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud-- sont à la traîne pour exploiter les opportunités offertes par internet et les technologies de l'information, révèle mercredi une étude du Forum économique mondial (WEF).

Les pays les plus développés dominent le classement d'un index, baptisé "networked readiness index", mesurant les capacités d'un pays à tirer profit des nouvelles technologies liées à internet.

Premier pays des Brics dans ce classement du WEF, la Chine n'y apparaît qu'au 51e rang. La Russie est quant à elle 56e, le Brésil 65e, l'Inde 69e et l'Afrique du Sud 72e.

Si les Brics s'avèrent très compétitifs en termes globaux, ils souffrent de certains handicaps quand il s'agit d'adopter les nouvelles technologies de l'information et de la communication, pointe un rapport intitulé "Vivre dans un monde hyperconnecté", qui évoque entre autres un manque de travailleurs qualifiés, et des manques dans l'environnement institutionnel pour les entreprises.

La Suède arrive en tête du classement publié par le WEF, devant Singapour, la Finlande, le Danemark, la Suisse, les Pays-Bas et la Norvège. Les Etats-Unis sont huitièmes, le Canada et le Royaume-Uni fermant la marche dans le Top 10.

La France apparaît quant à elle au 23e rang de ce classement.

gc-mdm/gde

PLUS:afp