NOUVELLES

Le NMQ recrute 500 signatures d'une déclaration pour la souveraineté

04/04/2012 05:08 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

QUÉBEC - Le Nouveau Mouvement pour le Québec (NMQ) rendra publique sur son site Web, jeudi, une déclaration solennelle favorable à la souveraineté.

La déclaration du NMQ est accompagnée de 500 signatures, dont celles du député péquiste de Marie-Victorin, Bernard Drainville, et de l'ex-premier ministre Bernard Landry.

Créé l'an passé, dans la foulée des tiraillements au Parti québécois, ce mouvement souverainiste visait à prendre ses distances du PQ, jugé usé et confus sur la question nationale.

Par cette déclaration, intitulée «Un Québec qui reprend ses ailes», les signataires visent à démontrer la nécessité pour le Québec d'accéder à son indépendance, tout en prenant acte du divorce entre le Québec et le Canada.

Dans un texte qui reprend les arguments connus en faveur de la souveraineté, les signataires parlent d'un malaise profond, structurel, vécu par les Québécois, qui veulent voir leur identité enfin reconnue.

Selon eux, «le Québec ne peut continuer à exister en tant que nation sans être un pays, puisqu'il est privé des principaux leviers lui permettant d'affirmer ses légitimes ambitions nationales».

Ils estiment que «l'État canadien reconnaît officiellement la langue française, mais il refuse d'admettre qu'elle est autre chose qu'un simple élément de la mosaïque canadienne».

Québécois et Canadiens n'ont «guère de points en commun. Le love-in est depuis longtemps révolu», peut-on lire dans la déclaration de sept pages.

«Le Canada s'illusionne en pensant avoir vaincu le mouvement souverainiste québécois», soutiennent les signataires qui affirment que le prochain référendum sera le bon.

PLUS:pc