NOUVELLES

Le Canadien Glenn Howard bat la Suède, atteint les éliminatoires au Mondial

04/04/2012 11:45 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

BÂLE, Suisse - Le skip canadien Glenn Howard a obtenu son laissez-passer pour le match éliminatoire entre les deux meilleures équipes, mercredi, après neuf matchs en ronde préliminaire du Championnat du monde de curling masculin

Howard (9-0) s'est d'abord assuré d'atteindre les éliminatoires en battant en matinée le Suédois Niklas Edin 10-6, puis a mérité son laissez-passer pour le match éliminatoire entre les deux meilleures équipes à l'issue de la ronde préliminaire en disposant de l'Écossais Tom Brewster 7-5, en soirée.

Howard affrontera la deuxième tête de série samedi, et le gagnant de ce duel accédera au match de la médaille d'or dimanche. Le perdant devra disputer un match de demi-finale.

Howard a réalisé une sortie parfaite avec le marteau pour inscrire deux points au 10e bout et confirmer son triomphe aux dépens de l'Écosse. Il complétera la ronde préliminaire jeudi avec des matchs contre la Nouvelle-Zélande et la Chine, avant de bénéficier d'un congé vendredi.

L'Écosse s'est retrouvée en triple égalité en deuxième position avec la Chine et la Norvège, à 6-3. Le Danemark, la Nouvelle-Zélande et la Suède sont aussi impliqués dans la course aux matchs éliminatoires avec des fiches identiques de 5-4.

Les quatre meilleurs quatuors participeront aux éliminatoires. Si nécessaire, des matchs de bris d'égalité seront organisés vendredi.

En matinée, Howard a pris le contrôle du match avec une sortie au septième bout, inscrivant alors trois points. Il a concrétisé son gain avec deux autres points au neuvième bout.

Edin retrouvait les fonctions de skip après quatre jours d'absence à la suite d'une blessure au dos. Il a lancé les pierres avec 79 pour cent d'efficacité, contre 81 pour cent pour Howard.

Howard a tout raflé le plus récemment en 2007. Il a aussi prévalu en 1993 et 1998.

Le Manitobain Jeff Stoughton a vaincu l'Écosse 6-5 en finale l'an dernier à Regina. Il s'agissait du 33e titre mondial du Canada depuis la création de cette compétition en 1959.

PLUS:pc